La valeur des permis de bâtir a atteint un sommet record en janvier

La valeur des permis de bâtir délivrés en janvier a grimpé au niveau record de 9,9 milliards $ en janvier, a indiqué mercredi Statistique Canada, une hausse principalement attribuable au secteur résidentiel.

Le sommet de janvier représentait une progression de 8,2 % par rapport au record précédent de 9,6 milliards $, qui avait été touché en avril 2019, a précisé l’agence fédérale.

La valeur des permis délivrés dans le secteur résidentiel s’est accrue de 10,6 % pour atteindre 7,1 milliards $ en janvier, dépassant son sommet précédent de 6,5 milliards $, enregistré deux mois plus tôt.

Dans les différents secteurs résidentiels provinciaux, des records ont été établis au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et au Manitoba.

Cette hausse dans le secteur résidentiel était majoritairement attribuable aux maisons unifamiliales, pour lesquelles la valeur des permis de bâtir a grimpé pour une huitième fois en neuf mois. Celle-ci a progressé de 15,1 % à 3,5 milliards $.

La valeur des permis de bâtir pour les logements multifamiliaux a augmenté de 6,5 % pour atteindre 3,5 milliards $, principalement en raison d’une hausse de 17,1 % des intentions de construction en Ontario, a précisé Statistique Canada.

Au Québec, la valeur des permis délivrés pour des maisons unifamiliales a bondi de 40,3 %, poursuivant une tendance observée depuis octobre, ce qui se conjugue avec une diminution de celle pour des logements multifamiliaux, qui a reculé pour un cinquième mois consécutif.

La valeur totale des permis de bâtir délivrés pour des bâtiments non résidentiels a augmenté de 2,6 % pour atteindre 2,8 milliards $ en janvier, après avoir affiché une baisse de 10,8 % en décembre.