Les ventes des détaillants canadiens ont grimpé de 4,8% en février

Les ventes des détaillants canadiens ont augmenté en février, alimentées par l’activité des concessionnaires de véhicules automobiles neufs, des stations-service et des magasins de vêtements, mais des économistes ont prévenu que la troisième vague de la pandémie allait réduire de nouveau les chiffres dans les mois à venir.

Statistique Canada a indiqué mercredi que les ventes au détail avaient augmenté de 4,8% pour atteindre 55,1 milliards $ en février, tandis que les ventes au détail de base — qui excluent les stations-service et les concessionnaires de véhicules automobiles et de leurs pièces — ont grimpé de 3,8% en février, enregistrant leur première hausse en trois mois.

En outre, l’agence fédérale a dévoilé son estimation préliminaire pour le mois de mars, qui suggère un gain de 2,3%, tout en prévenant que ce chiffre serait nécessairement révisé.

L’économiste Ksenia Bushmeneva, de la Banque TD, a noté que les ventes au détail avaient rebondi en février, et que ce serait probablement aussi le cas en mars, dans un contexte d’assouplissement des restrictions mises en place pour ralentir la propagation de la pandémie.

«Cependant, les progrès restent fortement dépendants de la trajectoire du virus, qui a empiré depuis, puisque la troisième vague, féroce, a entraîné une augmentation du nombre de cas et des hospitalisations», a-t-elle écrit dans un rapport.

Plusieurs provinces ont imposé de nouvelles séries de restrictions ces dernières semaines, dans le but de ralentir la flambée des cas de COVID-19, alors même que les taux de vaccination augmentent.

«Les données récentes sur les dépenses et la mobilité suggèrent que les ventes au détail vont probablement encore faiblir en avril, avec les nouvelles restrictions et les confinements à la maison», a écrit Mme Bushmeneva.

Benjamin Reitzes, directeur des taux canadiens et stratège macroéconomique chez BMO Marchés des capitaux, a indiqué que les ventes au détail continuaient de bien performer lorsque les magasins étaient autorisés à ouvrir.

«En conséquence, un autre bon gain est attendu en mars, mais le mois d’avril verra un revirement important avec les restrictions renforcées dans une grande partie du pays», a affirmé M. Reitzes.

Selon Statistique Canada, les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles ont augmenté de 5,0% en février, stimulées par une augmentation de 5,6% chez les concessionnaires d’automobiles neuves et une autre de 9,2% dans les magasins de pièces, de pneus et d’accessoires pour véhicules automobiles.

L’augmentation des ventes au détail de base a été alimentée par un gain de 6,1% dans les magasins de marchandises diverses.

Les ventes des magasins de vêtements et d’accessoires vestimentaires ont également augmenté de 23,7%, enregistrant leur premier gain depuis septembre 2020. Les ventes des détaillants de vêtements ont grimpé de 20,8%, celles des magasins de chaussures ont progressé de 43,1 % et celles de la sous-catégorie des bijouteries et magasins de bagages et de maroquinerie ont gagné 25,4%.

Les magasins d’articles de sport, d’articles de passe-temps, d’articles de musique et de livres ont vu leurs ventes augmenter de 23,5% pour le mois, tandis que celles des magasins de meubles et d’accessoires de maison ont progressé de 18,0%.

Exprimées en volume, les ventes globales des détaillants ont augmenté de 4,3% en février.