Les ventes des fabricants canadiens ont chuté de 2,1 % à 57,1 milliards $ en avril, alors que l’industrie automobile était touchée par la pénurie mondiale de puces à semi-conducteur qui a forcé les entreprises à arrêter ou ralentir leur production, a indiqué lundi Statistique Canada.

Les ventes de matériel de transport ont chuté de 23,6 % à 6,4 milliards $ en avril, alors que les ventes de véhicules automobiles ont plongé de 36,5 % à 2,3 milliards $, a précisé l’agence fédérale. Il s’agissait de leur plus forte baisse d’un mois à l’autre depuis avril 2020.

Les ventes de l’industrie des pièces de véhicules automobiles ont diminué de 19,0 % pour s’établir à 1,9 milliard $.

Une pénurie mondiale de puces informatiques, qui sont utilisées dans un large éventail de composants critiques, a forcé les constructeurs automobiles à ralentir leur production dans le monde.

L’économiste Omar Abdelrahman, de la Banque TD, a souligné que bien que certaines usines aient redémarré la production en juin, une grande incertitude demeurait pour l’industrie automobile.

«Une reprise complète de la production pourrait s’étirer sur les quelques prochains trimestres, puisque les impacts de ces pénuries mondiales et des perturbations de la chaîne d’approvisionnement persistent», a-t-il écrit dans un rapport.

Cependant, M. Abdelrahman a ajouté que les perspectives des ventes de produits fabriqués en dehors de l’industrie automobile n’étaient pas si mauvaises.

«La réouverture des économies provinciales et la vigueur du plus grand marché d’exportation du Canada (les États-Unis) devraient stimuler la demande», a-t-il écrit.

En excluant l’industrie du matériel de transport, les ventes des fabricants ont augmenté de 1,5 % en avril.

Les ventes de machines ont augmenté de 14,6 % pour atteindre le niveau record de 3,7 milliards $ en avril, tandis que les ventes de produits du bois ont également augmenté de 6,5 % pour atteindre le record de 4,9 milliards $ pour le mois.

Les ventes de produits du pétrole et du charbon ont chuté de 7,1 % pour s’établir à 5,1 milliards $ en avril, en raison de fermetures pour maintenance de certaines raffineries.

Exprimées en dollars constants, les ventes des fabricants ont reculé de 3,3 % en avril, ce qui traduit une baisse du volume de marchandises vendues, a précisé Statistique Canada.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle