Les ventes au détail ont augmenté de 4,2 % au mois de juin au Canada pour atteindre 56,2 milliards $, selon ce que rapporte Statistique Canada vendredi.

L’agence fédérale précise que les ventes ont progressé dans huit des onze sous-secteurs, lesquels représentaient 69,5% du commerce de détail.

Les ventes des magasins de vêtements et d’accessoires vestimentaires ont enregistré la hausse la plus marquée, de 49,1%. En juin, les restrictions en matière de santé publique, qui ont limité les activités de détail non essentielles, ont été assouplies dans de nombreuses régions du Canada.

Chez les concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles, les ventes d’il y a deux mois ont crû de 2,7%, alors qu’elles ont augmenté de 6% dans les stations-service, la plus forte hausse en quatre mois, surtout à cause de l’augmentation des prix de l’essence.

En revanche, les ventes des magasins d’alimentation ont reculé de 2,6%, après la hausse enregistrée en mai, au moment où les restrictions relatives aux services de restauration et aux débits de boissons étaient maintenues, en raison de la troisième vague de la pandémie de COVID-19.

En juin, six provinces ont enregistré une augmentation de leurs ventes, et l’Ontario ayant été à l’origine de la majeure partie de la hausse à l’échelle du pays, avec un bond de 9.8%.

La Nouvelle-Écosse a affiché sa plus forte hausse depuis juin 2020, de 16,3%, ce qui a contrebalancé les baisses des ventes observées dans les trois autres provinces de l’Atlantique, notamment de 2% au Nouveau-Brunswick et de 1,4% à l’Île-du-Prince-Édouard.

Au Québec, les ventes n’ont progressé que de 1,4%.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle