La cadence annuelle des mises en chantier d’habitations a ralenti en août par rapport au mois précédent, alors que le taux de construction de nouvelles maisons a continué de diminuer par rapport aux sommets atteints plus tôt cette année, a indiqué jeudi la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

L’agence fédérale du logement a annoncé que le taux annuel désaisonnalisé de mises en chantier avait été de 260 239 unités en août, en baisse de 3,9 % par rapport à celui de  270 744 unités de juillet.

Le taux annuel de mises en chantier dans les centres urbains a retraité de 4,7 % en août pour s’établir à 235 782 unités.

Le taux annuel de mises en chantier d’appartements, de copropriétés et d’autres types d’habitations à logements multiples dans les centres urbains a diminué de 5,7 % pour s’établir à 173 120 unités, tandis que le taux de mises en chantier de maisons individuelles en milieu urbain a diminué de 2 % pour s’établir à 62 662 unités.

La SCHL a estimé le nombre de mises en chantier en milieu rural à un taux annuel désaisonnalisé de 24 457 unités.

La moyenne mobile sur six mois du taux annuel mensuel désaisonnalisé des mises en chantier était de 283 971 unités en août, contre 286 076 en juillet, a précisé la SCHL.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle