Les ventes des grossistes canadiens ont diminué de 2,1 % à 70,1 milliards $ en juillet, tiré vers le bas par un plongeon du secteur des matériaux et fournitures de construction attribuable au prix du bois d’oeuvre, a indiqué jeudi Statistique Canada.

Il s’agissait du deuxième déclin mensuel consécutif des ventes des grossistes, et du plus important depuis celui d’avril 2020, a précisé l’agence fédérale.

Les ventes des matériaux et fournitures de construction ont chuté de 12,4 % en raison de la baisse des prix du bois d’oeuvre, tandis que les ventes d’articles personnels et ménagers ont reculé de 1,6 % et que celles de produits alimentaires, de boissons et de tabac ont cédé 0,8 %.

Le gain le plus important a été observé dans le secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces et accessoires, qui a avancé de 1,8 %.

En excluant les matériaux et fournitures de construction, les ventes des grossistes ont progressé de 0,1 %.

Les ventes des grossistes au Québec, qui avaient atteint un sommet record en juin, ont diminué de 8,8 % pour s’établir à 13,4 milliards $ en juillet. Ce recul représentait plus des trois quarts de la baisse des ventes en gros du pays, a précisé Statistique Canada.

Exprimées en dollars constants, les ventes totales des grossistes ont diminué de 2,4 % en juillet.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle