L’Université du Nouveau-Brunswick, Irving Oil et Croix Bleue Medavie figurent une fois de plus dans le palmarès des 100 meilleurs employeurs au pays.

Le palmarès a été élaboré après une série d’évaluations effectuées par une équipe de rédacteurs de la société Mediacorp qui ont considéré huit différents critères, allant de l’environnement physique de travail à l’atmosphère de travail et les relations sociales en passant par les avantages sociaux et financiers ainsi que les vacances et congés.

La communication avec les employés, la gestion du rendement, la formation et le perfectionnement des compétences ainsi que l’engagement au sein de la communauté figurent également dans la liste de critères servant à dresser le palmarès de ces employeurs de choix.

Le quotidien torontois The Globe and Mail a dévoilé vendredi la liste des employeurs lauréats où figurent l’Université du Nouveau-Brunswick, Irving Oil et Croix Bleue Medavie.

Toutes trois sont de grandes habituées du concours qui en est à sa 22e édition annuelle.

Irving Oil a pu conserver sa place dans la liste des meilleurs employeurs grâce à son premier symposium annuel sur la santé mentale, à ses services d’aide à la planification de la retraite et à son programme communautaire qui comprend un jour de congé payé pour faire du bénévolat chaque année et des primes aux travailleurs qui s’impliquent dans leur communauté.

La multinationale a d’ailleurs obtenu une note de A+ pour son implication communautaire auprès de 350 organismes communautaires et de bienfaisance.

«C’est un honneur d’être une fois de plus reconnu comme un employeur de premier plan», a déclaré Ian Whitcomb, président d’Irving Oil, qui figure au palmarès pour une 6e année consécutive.

L’Université du Nouveau-Brunswick a quant à elle été reconnue pour ses initiatives de formation internes et en ligne, ses programmes d’épargne-retraite et ses mesures de travail et d’aide en période de pandémie.

L’établissement d’enseignement a obtenu une note parfaite de A+ pour ses lieux de travail physiques et ses programmes de formation et de développements des compétences.

Les mesures de Medavie visant à atténuer les effets néfastes de la pandémie de COVID-19 ont également été soulignées, tout comme ses généreuses primes de recommandation de nouveaux employés et ses programmes généraux de mieux-être.

Une note de A+ lui a été attribuée pour son implication communautaire qui s’est chiffrée par un total de 750 heures de bénévolat par ses employés l’année dernière.

«Cet honneur incroyable est la preuve de l’engagement sans faille des membres de notre personnel à accomplir notre mission commune, soit améliorer le bien-être de la population canadienne. Tout au long de la pandémie, notre équipe a incarné avec excellence nos valeurs, c’est-à-dire la compassion, la responsabilité, l’adaptabilité, l’innovation et l’esprit communautaire», a déclaré par voie de communiqué Bernard Lord, chef de la direction de Medavie.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle