Les marchés mondiaux s’effondraient lundi matin, en raison de la menace que fait planer le variant Omicron et des mesures de lutte à l’inflation annoncées par la Réserve fédérale des États-Unis.

En début de séance en Europe, Londres plongeait de 1,7 %, Paris de 2 % et Francfort de 2,4 %.

À New York, avant l’ouverture des marchés, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles avançait et l’indice élargi S&P 500 fondaient de 1,5 %.

En Asie, le Nikkei 225 a piqué du nez de 2,1 %, le Hang Seng de 1,9 %, le Kospi de 1,8 % et la bourse de Shanghaï de 1,1 %. La bourse australienne a cédé 0,2 %.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole a ajouté 3,57 $ US à 67,15 $ US le baril.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle