Après quelques mois de retards, la brasserie saint-quentinoise Novum Boreas a finalement servi ses premières créations.

La brasserie est située à l’intérieur de l’ancienne succursale de Service NB de Saint-Quentin, elle-même une ancienne succursale d’Alcool NB.

Le projet est porté par deux frères de l’endroit, Yannick et Michael Dubé, ainsi que Roch Dugas de la municipalité voisine, Kedgwick.

Au départ, l’entreprise devait ouvrir ses portes à l’automne. Toutefois, des délais de livraison au niveau de la machinerie ont considérablement ralenti le projet.

«On attendait des pièces et elles sont demeurées prises au port de Shanghai, puis à celui de Vancouver en raison d’inondations. C’était interminable. Finalement, elles sont arrivées et nous avons pu enfin commencer à brasser», explique Roch Dugas, notant qu’un fermenteur est toutefois toujours coincé en Chine, ce qui diminue la capacité actuelle de production.

N’empêche, le trio a pu progresser dans son projet et, la semaine dernière, il a été en mesure de faire profiter de ses créations à la population locale. Et les amateurs de bières avaient visiblement soif de découverte puisque tout ce premier inventaire a été liquidé.

Pour l’instant, la brasserie possède une capacité de production d’environ 1500 litres par semaine.

«Pour le moment, on est en mode take-out. Les gens peuvent venir se procurer nos produits en cruchon. L’objectif est toutefois d’ouvrir notre salle de dégustation au cours des prochains mois, soit une fois que nous aurons réussi à stabiliser notre production. Les consommateurs pourront alors venir prendre un verre directement ici», ajoute M. Dugas.

Selon lui, l’ouverture d’une microbrasserie dans le Restigouche-Ouest comblera une lacune dans la communauté ainsi qu’au niveau touristique.

«Il existe un tourisme pour ça, une route de la bière. Il y a des brasseurs un peu partout, au Madawaska, dans la région Chaleurs, dans la Péninsule… C’est très fort aussi dans le sud de la province. Mais pour compléter la boucle, il manquait un arrêt au nord, une connexion sur la route 17. On va voir cet été quel sera l’impact du tourisme, mais on est persuadé qu’il existe une demande», indique-t-il.

Pour ses premières brassées, le groupe se concentre sur deux bières, une blonde et une IPA. Il prévoit néanmoins en produire avec des saveurs plus fruitées, ainsi que des smoothies à la bière.

«Il s’agit d’un breuvage ayant une base de bière auquel on ajoute de la purée de fruits. Ça donne vraiment une texture particulière, semblable en fait à un smoothie. C’est très peu connu au Nouveau-Brunswick, mais très populaire aux États-Unis et ça commence tranquillement à faire son chemin au Québec», indique le copropriétaire, ajoutant avoir fait un test particulièrement concluant.

À plus long terme, les promoteurs désirent vendre leurs produits partout en province, dans les succursales d’Alcool NB.

La brasserie Novum Boreas – qui signifie d’ailleurs «Nouveau vent du Nord» – est ouverte au public du mercredi au dimanche.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle