La Banque du Canada a relevé mercredi son taux d’intérêt directeur d’un demi-point de pourcentage, le faisant passer de 0,5% à 1,0%. Il s’agissait de sa plus forte hausse en plus de 20 ans, dans un contexte de forte inflation.

La banque centrale a prévenu que d’autres augmentations seraient nécessaires et a, du même coup, révisé à la hausse ses prévisions pour l’inflation.

Elle a aussi annoncé un assouplissement des mesures de relance mises en place pour la pandémie, avec le début d’un resserrement quantitatif plus tard en avril. Les obligations gouvernementales qu’elle détient ne seront ainsi plus remplacées lorsqu’elles arriveront à échéance.

En marge de sa décision sur le taux directeur, la Banque du Canada a souligné que le bond des prix de l’énergie et d’autres matières premières, dans la foulée de l’invasion russe de l’Ukraine, alimentait davantage l’inflation qu’elle l’avait d’abord prévu.

La banque centrale s’attend désormais à ce que l’inflation annuelle s’établisse à près de 6,0% pour la première moitié de l’année, alors qu’elle prévoyait plutôt qu’elle serait près de 5,0% dans ses prévisions de janvier.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle