La Chambre de commerce du Grand Moncton suggère qu’une majorité de ses membres souffrent d’une pénurie de travailleurs qualifiés. Elle ajoute que les entrepreneurs semblent souhaiter que la priorité de leur Municipalité soit l’itinérance et la sécurité.

La Chambre de commerce pour le Grand Moncton (CCGM) a sondé ses membres en décembre 2022.

«Les résultats montrent la nécessité pour tous les niveaux de gouvernement de se concentrer sur l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre, et de s’attaquer aux problèmes sociaux croissants dans notre centre-ville», a déclaré le directeur de l’organisme, John Wishart.

La Chambre de commerce a demandé aux répondants d’identifier leur plus grand défi à la croissance d’entreprises. La difficulté à trouver des employés possédant les bonnes compétences est la réponse la plus fréquente (32%). L’inflation et la hausse des taux d’intérêt sont arrivées en deuxième position (15%).

La moitié des personnes interrogées ont déclaré souffrir d’une pénurie de travailleurs qualifiés, et 47% ont trouvé difficile de recruter et de conserver des employés.

À l’échelle municipale, 54% des répondants ont indiqué que la priorité des élus devrait être l’itinérance et la sécurité. La proportion de répondants souhaitant avant tout des actions pour le logement était de 20%.

À l’échelle provinciale, 36% des sondés aimeraient que le gouvernement donne priorité à l’investissement dans les soins de santé et l’éducation. La part de ceux qui préfèrent l’itinérance et la sécurité est de 18% et celle de ceux qui privilégient le logement est de 13%.

À l’échelle fédérale, les trois principaux enjeux des membres de la CCGM semblent être l’itinérance et la sécurité (24%), la réduction des impôts et des frais des entreprises (18%) ainsi que le soutien aux petites entreprises (15%).

«Alors que nous espérons tourner la page de la pandémie, notre communauté d’affaires est confrontée à de nouveaux défis liés à l’inflation, à la hausse des taux d’intérêt, à la recherche de travailleurs et à la garantie d’un logement abordable pour ces travailleurs», a souligné M. Wishart.

Le sondage de la CCGM a suscité 114 réponses pendant deux semaines parmi ses 30 000 membres.

«Il ne s’agit pas d’un sondage scientifique avec une marge d’erreur, mais d’un aperçu de l’opinion au sein de la communauté d’affaires du Grand Moncton», précise le groupe de pression.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle