Le silence d’Yvon

La course à la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD) s’achève, et nous connaîtrons à la fin du mois qui succèdera à Jack Layton. Trois candidats se démarquent: Thomas Mulcair, Brian Topp et Peggy Nash.

Selon la journaliste du journal Le Devoir, Manon Cornellier, correspondante à Ottawa, «tout indique que Thomas Mulcair mène la course». (1) Il est parmi les candidats dont les collectes de fonds ont été les plus importantes, et durant le débat tenu à Montréal dimanche, M. Mulcair a été celui qu’on a attaqué le plus souvent ou qu’on a tenté de piéger en le mitraillant de questions.

Les sondages ont été rares en ce qui concerne cette course, deux ont été publiés en décembre. Le plus récent remonte au 18 janvier.

En décembre, le site web Huffington Post publiait un sondage préparé par la firme Forum Research. Des 300 partisans du NPD consultés, 47 % d’entre eux n’étaient toujours pas décidés à propos du candidat qui représente la meilleure personne pour diriger le parti. Mais des 53 % des partisans néo-démocrates qui avaient arrêté leur choix, 45 % donnaient leur appui à Thomas Mulcair, 16 % à la députée Peggy Nash alors que le favori au départ de la course, Brian Topp, recueillait dans ce sondage seulement 8 %, à égalité avec la jeune députée du Manitoba, Niki Ashton. Le même sondage a été publié dans le National Post.

La firme Forum Research a réalisé un autre sondage en février, il y a trois semaines. Là encore, près de la moitié (48 %) des partisans néo-démocrates n’étaient pas décidés. Mais parmi ceux qui l’étaient, Thomas Mulcair menait encore, mais cette fois avec 19 % d’appui, devant l’Ontarienne, Peggy Nash (10 %) alors que Brian Topp affichait un score de 6 %.

Ces sondages, cependant, sont plus ou moins fiables, au chapitre des marges d’erreur (8 %), pour deux raisons: l’échantillonnage était relativement modeste et il n’est pas clair que ceux qui ont exprimé leur opinion se prévaudront effectivement de leur droit de vote. Les répondants ont été vaguement identifiés comme des électeurs qui ont appuyé le NPD aux dernières élections.

Hier, sur un blogue (2), on titrait que Mulcair avait un meilleur score partout au Canada quand on interroge l’électorat sur ses intentions de vote à une élection générale, selon le candidat qui dirigerait le NPD. Non seulement Mulcair amènerait plus de sièges au NPD partout au Canada que ses concurrents à la direction du parti, mais les résultats qu’il obtiendrait au Québec ramèneraient le NPD en position de force, avec 40 % des votes, comparativement à 20 % pour Topp (pourtant natif du Québec), 18 % si Peggy Nash était chef. Au Canada, Mulcair placerait le NPD (30 %) à seulement deux points des conservateurs (32 %) du premier ministre Stephen Harper; et ce sondage a été réalisé avant la controverse des appels frauduleux.

Depuis que le seul député du NPD au Nouveau-Brunswick, Yvon Godin, a annoncé qu’il appuyait Brian Topp, nous n’avons pas entendu parler du candidat à qui il avait accordé son appui. Yvon Godin est-il toujours aussi convaincu que M. Topp est le meilleur chef pour son parti? Nos recherches dans les médias n’ont donné aucun résultat. M. Godin s’est fait très discret.

Il ne fait pas de doute que M. Godin a un réseau très bien établi dans le parti, qu’il est une des figures importantes du parti, qu’il exerce certainement une influence, ne serait-ce que parce qu’il dispose de l’attention de plusieurs médias nationaux. S’il se peut qu’il ait fait jouer cette influence dans les confins du parti, publiquement il n’a pas vanté les mérites de son choix depuis l’annonce de son appui à M. Topp. Se pourrait-il, comme nous l’avions souligné en septembre, qu’il ait constaté qu’il avait sauté un peu trop tôt dans la barque de M. Topp? Pour le savoir, il faudra sans doute attendre l’issue de la convention du 24 mars, qui couronnera le nouveau chef de son parti.

(1) Pour lire l’article de Madame Cornellier, (http://www.ledevoir.com/politique/canada/344325/code-npd).

(2) Pour connaître les résultats, un peu compliqués du blogue, vous pouvez lire l’article «Mulcair lands more endorsements, best performer in poll» sur Internet (http://www.threehundredeight.blogspot.com/).