L’opinion insensible

Il semble bien que la première semaine de la campagne électorale ait eu bien peu d’effets sur les électeurs du Nouveau-Brunswick, en analysant les données du sondage dévoilé hier par Corporate Research Associates (CRA). Ces données ne diffèrent pas tellement de celles du sondage effectué en mai.

Les libéraux de Brian Gallant restent confortablement en tête, bien qu’on note un fléchissement de cinq points par rapport au sondage précédent de CRA en mai. Les conservateurs de David Alward ont progressé de deux points, les troupes de Dominic Cardy restent à 17 % alors que le Parti vert de David Coon a gagné un point dans les intentions de vote des électeurs du Nouveau-Brunswick.

À ce stade-ci de la campagne, il ne faut pas se surprendre que les intentions de vote des citoyens de la province ont peu évolué. D’abord, plusieurs ne prêtent pas encore une très grande attention à la campagne électorale. Une fois la rentrée scolaire faite, le retour au travail assumé et les habitudes de travail reprises, les citoyens se rebranchent graduellement sur les actualités politiques. En prenant connaissance des résultats du dernier sondage, les électeurs se diront qu’ils n’ont pas manqué de faits marquants.

S’agissant de faits marquants, les débats télévisés de mardi prochain à Radio-Canada Acadie et CBC seront cruciaux pour les chefs et leurs partis. C’est certain que pour M. Alward, en particulier, sa performance est capitale pour le reste de la campagne. Tous les sondages, y compris le sondage interne du parti, placent son parti à la remorque des libéraux.

Le sondage de Forum Research, dont nous avons fait état (samedi sur le site Web et hier dans le journal), donne aussi une avance confortable (15 points) aux libéraux, donc moins importante que celui de CRA. Il y a bien eu un petit mouvement favorable pour M. Alward dans le sondage paru hier: son parti aurait récolté 2 % plus de votes si l’élection avait eu lieu la dernière semaine d’août, par rapport au mois de mai. Mais après une semaine de campagne, M. Alward et ses troupes en espéraient sans aucun doute davantage.

Ce qui désolera sans doute le premier ministre sortant du sondage de CRA paru hier se retrouve sur le plan de la satisfaction des citoyens à l’égard de son gouvernement: de mai à la fin août, la proportion de citoyens qui se déclarent absolument insatisfaits a augmenté de sept points, passant de 17 % à 24 %, et portant le total des électeurs un peu insatisfaits ou absolument insatisfaits à 56 %, un résultat qui n’augure rien de bon pour le gouvernement sortant.

Si on a reproché au meneur dans les sondages de CRA depuis plusieurs mois, Brian Gallant, de ne pas avoir fait connaître son plan et ses intentions depuis qu’il dirige le Parti libéral du Nouveau-Brunswick, ce reproche peut difficilement être répété en ce qui a trait à la campagne électorale. Pratiquement chaque jour, il dévoile une nouvelle tranche du programme. Est-ce le dévoilement de son plan qui a fait perdre à son parti cinq points dans les intentions de vote? Peut-être, mais si c’est le cas, les autres partis n’en ont pas ou en ont peu profité.

Le Nouveau Parti démocratique de Dominic Cardy espère faire mieux aux urnes que ce que les sondages démontrent dans les intentions de vote actuelles. Tous les jours, les annonces et les mises au point se succèdent sur ce que ferait le NPD s’il était porté au pouvoir. Mais comme il ne le sera pas, il semble que les troupes de M. Cardy concentrent leurs efforts dans les circonscriptions, trois ou quatre, où ils estiment avoir des chances de l’emporter. Quant au Parti vert, M. Coon ne se fait pas d’illusion lui non plus, mais toute avancée dans les sondages est un signe positif… pour l’avenir.

Les jeux ne sont pas faits. Loin de là. Jusqu’à maintenant, l’opinion publique est insensible à ce que lui propose la classe politique. Ce ne sera plus le cas aux débats télévisés de la semaine prochaine et pour les dernières semaines de la campagne. Pas de doute, cependant, que tous les chefs souhaiteraient être dans les sondages là où se retrouve Brian Gallant.