Jagmeet Singh à Bathurst pour présenter son candidat Daniel Thériault

Issu du milieu culturel, Daniel Thériault aura la lourde tâche de ramener la circonscription d’Acadie-Bathurst dans le giron néo-démocrate lors des prochaines élections fédérales, a annoncé en grandes pompes, lundi matin, le chef Jagmeet Singh, de passage à Bathurst.

Daniel Thériault est connu pour avoir dirigé le Festival acadien de Caraquet et le Gala de la chanson pendant neuf ans et a été directeur intérimaire de la Commission culturelle de Caraquet. Il a aussi été directeur général de la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse.

Il a aussi occupé le poste de directeur général de la Société des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick (aujourd’hui la Société de l’Acadie du N.-B.) pendant près d’une décennie, dans les années 1990 et 2000.

«Bien que je m’intéresse à la politique depuis toujours, mes engagements professionnels ne me permettaient pas de me prononcer publiquement sur ce plan, a-t-il confié. Maintenant, je peux!»

Le candidat du NPD dans Acadie-Bathurst, Elizabeth Weir. – Acadie Nouvelle: Allison Roy

La circonscription est détenue par le libéral Serge Cormier, qui avait obtenu 50,7% des votes en 2015.

Avant lui, le néo-démocrate Yvon Godin avait régné sans partage sur la région pendant 18 ans jusqu’à sa retraite. À sa dernière élection, en 2011, M. Godin avait remporté 70% des suffrages.

Il s’agissait de la première visite du chef néo-démocrate au Nouveau-Brunswick depuis son arrivée à la direction du parti, en 2017. Il s’en est excusé à plusieurs reprises, lundi, sans de plus amples explications. Il s’est contenté de dire qu’il comptait visiter la province de nouveau dans les meilleurs délais possible.

«Je suis désolé de ne pas être venu plus tôt, mais je suis ici maintenant et j’ai hâte de continuer à être présent», a-t-il exprimé.

Yvon Godin était l’un de ceux qui avaient critiqué son absence dans la région au cours des deux dernières années. Mais lundi, il était tout sourire aux côtés du chef néo-démocrate.

«C’est un grand honneur d’être ici aujourd’hui avec Yvon. Il en a fait tellement pour les gens d’Acadie-Bathurst», a exprimé M. Singh, qui a bon espoir que Daniel Thériault – qu’il décrit comme un «candidat vedette» – va poursuivre le combat jadis mené par M. Godin pour défendre la langue française dans la circonscription la plus francophone à l’extérieur du Québec.

M. Thériault compte aussi emboîter le pas de M. Godin en priorisant «les gens ordinaires», les soins de santé, le développement économique via les ressources forestières et maritimes ainsi qu’un programme assurance-emploi mieux adaptée aux travailleurs saisonniers.

«Je veux aussi renforcer l’industrie touristique et culturelle de la région. Il faut que les Netflix de ce monde payent des taxes et de l’impôt au Canada, afin que nos radios, nos journaux et nos artistes locaux puissent développer notre région et donner de la couleur à nos vies», a-t-il ajouté.

Le NPD s’engage aussi à réviser la Loi sur les langues officielles du Canada. Une promesse qui a été saluée par la Société de l’Acadie du N.-B. L’organisme de défense des droits des francophones à mis au défi les autres chefs de partis fédéraux de prendre le même engagement.

Après un départ difficile, le NPD compte maintenant un candidat dans chacune des 10 circonscriptions de la province. Le parti présente également une liste complète de candidats en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard. À Terre-Neuve-et-Labrador, le parti a des candidats nommés dans cinq circonscriptions sur sept.

À savoir pourquoi il lui a fallu si longtemps pour recruter ses candidats au Nouveau-Brunswick, M. Singh explique que son engagement à «changer le statu quo» a rendu la chose plus difficile.

«Les résultats ont démontré l’effort que nous avons mis. La moitié de nos candidats au pays sont des femmes et nous avons réussi à recruter le plus de personnes racisées, LGBTQ et le plus grand nombre de candidats autochtones dans l’histoire de notre parti.»

L’ancien député néo-démocrate Yvon Godin, le chef du NPD fédéral Jagmeet Singh et le candidat Daniel Thériault. – Acadie Nouvelle: Allison Roy

Daniel Thériault sera opposé au libéral Serge Cormier, à la conservatrice Martine Savoie et au vert Robert Kryszko dans Acadie-Bathurst.

Daniel Thériault est le frère de l’ancien ministre libéral provincial Bernard Thériault.