Singh invite les électeurs à ne pas craindre un gouvernement minoritaire

Le vote par anticipation est en cours, et certains partis s’activent déjà à inciter leurs partisans à aller voter.

C’est le cas du NPD qui avait sorti les grands moyens, samedi. Son chef Jagmeet Singh a participé à un rassemblement festif « Pour faire sortir le vote » à Brampton, en Ontario. Il en a profité pour inciter les électeurs à ne pas prendre une décision motivée par la peur.

M. Singh a notamment souligné les avancées réalisées par des gouvernements minoritaires appuyés par le NPD par le passé. Il a laissé entendre que son parti pourrait faire valoir certaines de ses positions aux Communes sans nécessairement former le gouvernement, citant en exemple ses engagements à créer un régime national d’assurance-médicaments et abolir les subventions à l’industrie pétrolière.

« Mes amis, dans cette élection, on a un choix. On a choix pour défendre l’environnement, on a un choix pour investir dans l’énergie propre, on a un choix de défendre l’avenir pour les gens, On peut investir dans les soins de santé. On peut choisir l’espoir. Il ne faut pas choisir la peur », a-t-il martelé en français.

De son côté, la cheffe du Parti vert Elizabeth May a courtisé les anciens combattants.

De passage à Charlottetown, sur l’Île-du-Prince-Édouard, Mme May a promis un « réexamen national » des questions touchant les anciens combattants.

« C’est très important de s’occuper adéquatement de ceux qui sont montés au front pour nous, at-elle déclaré. Nous devons aussi réassurer les jeunes qui souhaitent faire carrière dans les Forces armées que leur avenir sera protégé. »

Le Parti vert s’est engagé à « rétablir les paiements périodiques aux niveaux d’avant 2006 ». Mme May s’est aussi engagée à abroger « l’article de la Loi sur les pensions de retraite qui prive de pension les conjoints survivants de certains travailleurs, y compris ceux de la GRC, et les anciens combattants qui se sont mariés après 60 ans. »

Le chef conservateur Andrew Scheer est en Colombie-Britannique, le chef libéral Justin Trudeau sera en Ontario et celui du Parti populaire, Maxime Bernier, mènera campagne dans sa circonscription de Beauce. De son côté, le chef bloquiste Yves-François Blanchet a pris une pause.