Être beau et sembler compétent aident à être élu

Les candidats jugés « beaux » et qui semblent « compétents » ont de meilleures chances d’être élus que les autres, selon deux nouvelles études allemandes.

Les deux études ont été réalisées par des chercheurs de l’Université de Frisbourg et de l’Université technique de Kaiserlautern. Pour chacune, les chercheurs ont présenté à leurs participants des paires de candidats qui se sont réellement affrontés, que ce soit lors d’élections allemandes ou d’élections américaines.

Ils ont ensuite demandé à leurs sujets de dire, sans prendre le temps d’y réfléchir, lequel des deux candidats était le plus beau, lequel leur semblait le plus compétent et lequel leur semblait le plus aimable.

Les chercheurs ont constaté, dans un premier temps, que le candidat jugé le plus attrayant obtenait un avantage de 3,8 points de pourcentage face à son adversaire.

Le fait de sembler compétent conférait aussi un bénéfice important, mais pas autant que la beauté. Une apparence aimable ne faisait aucune différence.

Les politologues croient que leurs résultats ont une application pratique, puisqu’il serait relativement facile de modifier son apparence pour se rendre plus « beau » ou se faire paraître plus « compétent »: le port de lunettes ou de bijoux, une coupe de cheveux ou un maquillage différent, ou le recours à un photographe professionnel pourraient ainsi être des stratégies gagnantes dans le cadre d’une campagne électorale.

Ils font remarquer qu’une différence d’un point de pourcentage ou deux peut faire la différence entre la victoire et la défaite dans certaines circonscriptions.

Les conclusions de ces études ont été publiées par Zeitschrift für Parlamentsfragen et American Politics Research.