Une campagne de publicité « Achetez canadien » axée sur les aliments locaux et le système agricole canadien sera lancée au cours des prochains mois, a annoncé mardi le gouvernement fédéral.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire a officiellement commencé plus tôt cette semaine un appel de propositions pour concevoir et mettre en oeuvre la campagne de plusieurs millions de dollars, selon un document publié sur le site web du ministère. La ministre de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a souligné l’objectif général de la campagne qui devrait se dérouler cet été. Les investissements de 25 millions $ dans la campagne visent à renforcer la confiance et la fierté des consommateurs envers les producteurs alimentaires du Canada et souligner les avantages de leurs produits, a déclaré Mme Bibeau par communiqué. La ministre a souligné que les producteurs canadiens continuent d’innover pour répondre à la demande croissante de produits alimentaires, tout en trouvant des solutions à des défis tels que le développement durable.

L’appel de propositions, qui donne aux entreprises intéressées jusqu’au 18 février pour soumettre un dossier, indique que le gouvernement s’engage à mener une campagne de « marketing social » de cinq ans pour donner aux Canadiens une meilleure compréhension du système agricole du pays et les éduquer sur ce qui constitue des aliments canadiens. Le soumissionnaire retenu sera embauché pour une année à partir du mois de mars, avec la possibilité de prolonger le contrat pour une durée maximale de trois ans.

Le document énonce les objectifs à court et à long terme du projet, indiquant que la priorité est de faire connaître les normes et les pratiques en jeu dans le secteur agricole canadien. L’objectif intermédiaire consiste à faciliter l’identification des produits nationaux par les Canadiens, ce qui mène à l’objectif ultime d’inciter les gens à rechercher plus de produits alimentaires, de fruits de mer et de produits agroalimentaires canadiens lors de leurs achats. Le gouvernement propose de consacrer de 1,5 million à 4 millions $ par année à une campagne de publicité dans les médias, qui utilisera les plateformes numériques comme principal moyen de communication.

« La campagne devrait raconter l’histoire du secteur agroalimentaire canadien et rejoindre le public sur le plan émotionnel afin de susciter la fierté et la confiance dans les systèmes alimentaires du pays », lit-on dans le document, soulignant que des efforts particuliers doivent être faits pour établir un lien avec des « groupes sous-représentés » historiquement comme les femmes, les aînés, les Canadiens autochtones et les groupes linguistiques en situation minoritaire. L’appel de propositions souligne que le soumissionnaire retenu devra être conscient des efforts des provinces pour promouvoir leurs propres produits locaux, mais ne fournit aucune orientation particulière.

« Les provinces font cela depuis très longtemps, alors le fait que le gouvernement fédéral vienne soudainement dans la promotion des aliments locaux pourrait créer une certaine confusion », a fait valoir Sylvain Charlebois, directeur principal du laboratoire d’analyse agroalimentaire de l’Université Dalhousie. De plus, M. Charlebois relève que les discussions autour des aliments ont toujours été complexes en raison d’une tension fondamentale entre les deux ministères intéressés par la question. Bien que Santé Canada s’attarde à la nutrition par des initiatives comme la récente révision du Guide alimentaire canadien, M. Charlebois soutient qu’Agriculture et Agroalimentaire Canada s’est traditionnellement concentré davantage sur le développement économique et la croissance du secteur.

Le ministère de l’Agriculture a déclaré que les producteurs et les transformateurs d’aliments seraient tous deux inclus dans la portée de la nouvelle campagne, ajoutant que les efforts promotionnels provinciaux ne seraient pas négligés.

Crédit photo: Pixabay LicenseLibre pour usage commercial, Pas d’attribution requise.

goalkeeper-4496883_960_720
Les joueuses de soccer sont plus prudentes…