Les édulcorants artificiels sont des substituts de sucre qui donnent un goût sucré aux aliments, mais qui n’ont aucune valeur nutritive… et aucun intérêt pour les enfants.

L’industrie les saupoudre un peu partout et vante leurs produits comme étant « sans sucre ajouté ». Ils ne sont pas meilleurs pour autant. Méfiez-vous des édulcorants, voici pourquoi :

1. Des effets peu connus
Santé Canada juge sécuritaire les édulcorants artificiels vendus au Canada. Rien à ce jour ne prouve toutefois leurs bienfaits. Aident-ils à réduire notre consommation de sucre ajouté ou à équilibrer le poids? On en doute, même que certaines études tendent à démontrer le contraire! Quels sont les effets à long terme des édulcorants pris dès l’enfance? Difficile à conclure puisque leur utilisation est relativement récente.

2. Un intérêt pour le goût sucré
Les édulcorants ont un goût sucré intense. Ils entretiennent ainsi la préférence des enfants pour cette saveur. Comme les habitudes alimentaires s’établissent durant l’enfance, les enfants qui mangent très sucré, que ce soit du vrai ou du faux sucre, risquent de désirer de tels aliments toute leur vie. En contrepartie, ils peuvent avoir de la difficulté à apprécier les aliments peu sucrés comme les légumes ou naturellement sucrés comme les fruits.

3. Une perturbation de l’appétit
Les édulcorants entraînent un décalage entre les perceptions gustatives, l’appétit et l’apport en calories. Quand on mange du sucre, le cerveau s’attend à recevoir de l’énergie. Un substitut de sucre, c’est sucré, mais ça ne fournit pas d’énergie. En plus, le cerveau n’y perçoit pas le même plaisir qu’avec le vrai sucre. Ça pourrait expliquer un désir de compenser en mangeant des aliments véritablement sucrés. Toute une confusion pour le cerveau de vos petits en plein apprentissage.

Comment les éviter?

Incitez les enfants à manger moins d’aliments sucrés, peu importe la nature du sucre.
Lisez les listes d’ingrédients pour repérer les sucres et leurs substituts. Ne vous fiez pas seulement aux allégations nutritionnelles. La mention «sans sucre ajouté» n’exclut pas la présence d’édulcorants artificiels.

  • Les ingrédients suivants sont des édulcorants artificiels (substituts de sucre) sans calories: acésulfame potassium, aspartame, cyclamate, saccharine, sucralose et stévia.
  • Les ingrédients suivants sont des édulcorants artificiels contenant des calories, mais moins que les sucres ordinaires : sorbitol, xylitol, mannitol, lactitol, isomalt et érythritol.
  • Les ingrédients suivants indiquent la présence de sucre ajouté: sucre, glucose, fructose, dextrose, galactose, agave, sirop d’érable, miel, sirop de maïs, mélasse, sirop de palme, sucre de canne brut, maltodextrine, jus de canne évaporé, jus de fruits concentré, etc.

Un casse-tête les listes d’ingrédients? Privilégiez les aliments de base et peu transformés et qui ont donc une courte liste d’ingrédients. Et bien sûr, cuisinez autant que possible! C’est la meilleure façon d’offrir ce qu’il y a de mieux aux enfants.

Par les nutritionnistes de Nos petits mangeurs, paru sur le site www.mangerbouger.fr.