Acheter son café… dans un ancien conteneur maritime

Marie ToulgoatDans votre assiette

Un drôle de bistrot a ouvert ses portes vendredi sur le bord de la Petitcodiac à Riverview. Les propriétaires de l’atypique Buddha Bear Café ne serviront pas leur café fraîchement moulu dans un local de béton ou de briques, mais dans un petit conteneur maritime remis à neuf et totalement équipé.

À l’intérieur du conteneur situé sur le stationnement de la Chocolate River Station, pas de marchandises prêtes à prendre la mer, mais le Buddha Bear Café, petit restaurant où l’on peut déguster pierogis, ravioles farcies traditionnelles polonaises, déjeuners et boissons chaudes.

Habitués des lieux atypiques, les deux copropriétaires du café, les frères Peter et Jeff Grandy, ont été séduits par la bâtisse, remise à neuf et décorée par l’Art Ici SVP, collectif organisateur du festival Inspire à Moncton.

Les deux associés sont en effet également propriétaires du Buddha Bear Coffee Roaster and Holy Whale Brewing Co à Alma, près du parc national Fundy, installé dans une ancienne église.

«Il y a un plus grand marché ici qu’à Alma, en particulier pendant l’hiver. On aime beaucoup Riverview et une grande partie de nos clients d’Alma viennent d’ici», explique Peter Grandy.

Pour l’hiver, le Buddha Bear Café ne propose que des commandes à emporter, mais les copropriétaires espèrent pouvoir installer tables et chaises à l’extérieur du conteneur au printemps pour permettre aux clients de consommer sur place.

La taille du conteneur, qui rend le commerce si singulier, est aussi une difficulté pour le personnel du Buddha Bear Café, qui doit cohabiter dans un espace très réduit.

«Ça demande de l’adaptation de travailler dans un si petit lieu, encore plus pour notre chef, puisqu’il n’y a pas beaucoup d’espace de travail. C’est un défi. Mais au moins, c’est facile de rester au chaud!», plaisante Peter Grandy.

Le conteneur est la propriété de la Ville de Riverview, qui a reçu l’année passée une subvention de 150 000$ dans le cadre d’un programme provincial de commémoration du 150e anniversaire de la Confédération du Canada. Cette somme a été consacrée en partie à l’embellissement des berges de la rivière, notamment avec l’installation de nouvelles infrastructures.

Peter et Jeff Grandy ont postulé auprès de la mairie, en même temps qu’une quinzaine d’autres entrepreneurs, pour pouvoir installer leur commerce dans le conteneur. C’est leur dossier qui a été retenu. Les deux frères disposent d’un bail d’un an qu’ils espèrent renouveler.

«Pour la Municipalité, c’était une bonne façon de créer un nouveau commerce au centre-ville et d’encourager les gens à utiliser le sentier au bord de la rivière», explique le copropriétaire.

Bien que l’endroit soit encore peu connu, l’accueil des habitants a ravi le personnel du bistrot.

«Les gens qui nous suivent sur les médias sociaux savent qu’on a ouvert un café ici, mais pour le reste de la population, on ne sait pas. Mais les gens avec qui on a discuté sont enthousiastes à l’idée d’avoir de nouvelles options pour leur café à Riverview.»

Pour le futur, les propriétaires espèrent voir leur petit commerce se développer, voire même proposer l’installation de nouveaux conteneurs. Peter et Jeff Grandy comptent également obtenir un permis pour pouvoir servir, dès le printemps, la bière qu’ils brassent à Alma.

«On espère que plus de personnes s’arrêteront à notre café, et que cela permettra de développer les atouts de la région du grand Moncton. On est vraiment content d’être là et de faire partie de la communauté de Riverview et de pouvoir se sentir à la maison ici.»