C’est un film très d’actualité, en cette période de réconciliation avec les peuples autochtones, que le Canada a fait entrer, lundi, dans la course à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

« Hochelaga, terre des âmes« , de François Girard, sera opposé aux oeuvres choisies par plus de 70 pays dans l’espoir d’obtenir une nomination dans la prestigieuse catégorie.

Le film raconte l’histoire de Baptiste Asigny (Samian), un archéologue mohawk qui, à la suite de l’effondrement du stade Percival-Molson pendant un match de football, entreprend des fouilles qui le mènent à la découverte des multiples générations qui ont occupé ce lieu et de leurs secrets enfouis. Il est dès lors déterminé à trouver la trace du village d’Hochelaga, là où ses ancêtres iroquoiens ont reçu Jacques Cartier en octobre 1535.

Le long métrage met en vedette Samian, Vincent Perez, Wahiakeron Gilbert, Raoul Trujillo, Sébastien Ricard, David La Haye et Naïade Aoun, entre autres.

En conférence de presse à Montréal, le producteur Roger Frappier a indiqué que cette nomination s’inscrit bien dans le prolongement du discours prononcé par le premier ministre Justin Trudeau aux Nations unies, la semaine dernière, alors qu’il avait déclaré que les membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis ont vécu « humiliation, négligence et agression » au Canada.

« C’est un sujet qui est devenu important pour tous les Canadiens et les Québécois, et nous sommes contents de pouvoir apporter ce sujet au reste du monde, d’une certaine façon », a souligné le producteur.

Joint par téléphone depuis New York, le réalisateur François Girard n’a d’ailleurs pas manqué de noter que la « langue étrangère » de la catégorie ne s’applique pas qu’au français dans le cas de son film, puis que les langues mohawk et algonquine y sont aussi parlées abondamment, en plus d’un peu d’arabe, de créole et de latin.

« C’est un film de langues très étrangères », dit-il.

L’acteur Samian fait d’ailleurs remarquer que le mohawk et l’algonquin ne sont pas des langues étrangères, ni au Canada ni aux États-Unis, puisqu’elles ont été parlées bien avant l’anglais sur le territoire. Il est toutefois conscient qu’il s’agit de critères de sélection pour être nommé dans la catégorie, et ajoute que la nomination du film le rend très heureux.

« C’est une belle journée! », lance-t-il.

« C’est hallucinant de voir à quel point « Hochelaga, terre des âmes » représente vraiment bien le Canada, (…) on parle réellement de racines américaines et autochtones et je trouve que c’est vraiment une belle reconnaissance de ce qui se passe en ce moment, politiquement, avec les Premières Nations et cette réconciliation-là, qu’on souhaite réellement. »

Le Film « HOCHELAGA, TERRE DES ÂMES » Photo: Les Films de Séville – Gracieuseté Facebook

La poésie de François Girard

L’acteur et rappeur croit par ailleurs que ce sera la poésie de l’oeuvre de François Girard qui pourra réussir à séduire les membres votants qui élaboreront, d’ici la fin de l’année, une première liste de neuf finalistes pour la catégorie. Les cinq finalistes seront ensuite dévoilés en même temps que les autres nominations, le 23 janvier 2018.

« Pour moi, chaque projection qu’on a eue, chaque fois qu’on l’a vu, ça a vraiment été pour moi un beau poème. C’est les premiers mots qui sont venus et je pense que la manière que François travaille ses films, il écrit une poésie à sa façon », avance Samian.

« Hochelaga, terre des âmes » a été présenté dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. La première a eu lieu le 6 septembre dernier à la Place des Arts. Le long métrage a également été projeté au dernier Festival international du film de Toronto.

Une date de sortie en salle est prévue cet automne.

Les derniers films canadiens retenus parmi les finalistes pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère sont « Rebelle » de Kim Nguyen (2012), « Monsieur Lazhar » de Philippe Falardeau (2011) et « Incendies » de Denis Villeneuve (2010).

La 90e cérémonie des Oscars se tiendra le 4 mars 2018.

____

Les derniers films canadiens soumis:

2016: « Juste la fin du monde« , Xavier Dolan

2015: « Félix et Meira« , Maxime Giroux

2014: « Mommy« , Xavier Dolan

2013: « Gabrielle« , Louise Archambault

2012: « Rebelle« , Kim Nguyen (finaliste à l’Oscar)

____

Quelques films soumis pour l’Oscar en 2018:

France: « 120 battements par minute« , Robin Campillo

Autriche: « Happy End« , Michael Haneke

Cambodge: « First, They Killed My Father« , Angelina Jolie

Allemagne: « In the Fade« , Fatih Akin

Suède: « The Square« , Ruben Ostlund