Avril Lavigne s’ouvre sur sa maladie et sur sa nouvelle musique

La Presse CanadienneCinéma & Showbizz

La chanteuse pop canadienne Avril Lavigne s’ouvre sur son combat contre la maladie de Lyme alors qu’elle se prépare à présenter de la nouvelle musique pour la première fois en cinq ans.

Dans une déclaration sur son site web, l’auteure-compositrice-interprète de Napanee, en Ontario, a annoncé qu’elle allait sortir la chanson « Head Above Water » le 19
septembre.

Il s’agira du premier extrait de son prochain album, qu’elle décrit comme « un disque très fort, triomphant, puissant et vrai », qui reflète ses expériences des dernières années.

Avril Lavigne dit que sa bataille contre la maladie de Lyme a été la pire période de sa vie, qui a eu sur elle un impact physique et émotionnel.

Elle dit avoir réussi à s’inspirer de son combat pour créer de la musique dont elle est vraiment fière et qui marque « un moment victorieux » pour elle.

La jeune femme de 33 ans dit avoir écrit « Head Above Water » dans son lit, « pendant l’un des moments les plus effrayants » de sa vie.

« J’avais accepté la mort et je pouvais sentir mon corps se fermer », a déclaré Avril Lavigne.

« Je me sentais comme si je me noyais. Comme si j’allais sous l’eau et que je devais remonter chercher de l’air. Comme si j’étais dans une rivière, tirée par le courant. Incapable de respirer. »

La prière et sa mère l’ont aidée, a-t-elle ajouté.

Le dernier album d’Avril Lavigne, son cinquième, remonte à 2013 et s’intitulait « Here to Never Growing Up ».

La chanteuse dit avoir écrit toutes les chansons pour le nouvel album dans son lit et sur son canapé, où elle enregistrait aussi, la plupart du temps.

Elle a travaillé avec les musiciens Travis Clark et Stephan Moccio sur le premier extrait.

« Vraiment, (…) en me permettant de garder le moral, d’avoir des objectifs à atteindre et une raison de vivre, ma musique m’a aidée à me guérir et à me garder en vie », a-t-elle raconté.

Avril Lavigne a remercié ses fans d’avoir « attendu si patiemment » alors qu’elle luttait contre la maladie.

Elle a dit vouloir revenir sur scène, mais a précisé qu’elle devait écouter son corps et garder un sain équilibre.

Bien qu’il lui soit difficile de parler de sa lutte, elle sait qu’elle doit le faire, a-t-elle dit, « parce que non seulement c’est une partie de ma vie, mais je souhaite aussi sensibiliser les gens à la gravité de la maladie de Lyme ».