Des Terre-Neuviens se souviennent des voyages de pêche de George H. W. Bush

La Presse CanadienneCinéma & Showbizz

Plusieurs personnalités terre-neuviennes se remémorent le regretté président américain George H. W. Bush et sa passion pour les voyages de pêche qu’il a effectués au Labrador.

L’ancien président des États-Unis s’est vendredi à l’âge de 94 ans. Il aura droit à des funérailles d’État, mercredi, à la cathédrale nationale de Washington.

Passionné de pêche, M. Bush s’est souvent rendu au Labrador, où il a pêché à Adlatok River dans les années 1990 avec les hommes d’affaires terre-neuviens Harry Steele et Craig Dobbin.

John Steele a raconté que son père, Harry, était avec M. Dobbin au camp d’Adlatok lorsque la Fédération du saumon atlantique a contacté son père, au début des années 1990, pour lui demander s’il pouvait accueillir le président.

Harry Steele a alors demandé à Craig Dobbin s’ils pouvaient recevoir le président, et son ami s’est chargé de rénover le camp spécialement pour cette visite. Ils ont dès lors noué des liens d’amitié durables avec le président Bush.

L’ancien ministre fédéral des Pêches, John Crosbie, et l’ancien premier ministre du Québec, Jean Charest, étaient également de la partie.

John Steele a rapporté que son père avait passé du temps sur la rivière à guider M. Bush et qu’il l’avait trouvé humble, accessible et doté d’un bon sens de l’humour, ajoutant qu’il était par ailleurs un très bon pêcheur.

Dans un article publié sur son blogue, l’été dernier, Thomas d’Aquino a raconté ses souvenirs d’un voyage de pêche à la mouche avec George H. W. Bush et Harry Steele, en 1993, sur la rivière Adlatok.

L’auteur, entrepreneur et philanthrope se rappelle d’avoir offert au président américain un cadeau de mouches qu’il avait fabriquées, et qu’ils avaient qualifiées à la blague « d’armes de destruction massive ».