Le prince Harry et Meghan Markel se confient sur leur relation avec la famille royale

Dans une première entrevue télévisée depuis qu’elle s’est éloignée de la vie royale avec le prince Harry, Meghan Markle s’est confiée à Oprah Winfrey sur sa santé mentale et sur l’angoisse qu’elle avait eue à propos de discussions sur son fils notamment au sujet de sa couleur de peau.

L’entrevue a été diffusée dimanche soir sur les ondes de CBS aux États-Unis. Le public britannique pourra visionner l’émission spéciale lundi soir. Lorsque la duchesse de Sussex était enceinte de son fils Archie, il y avait « des inquiétudes et des conversations sur la couleur de sa peau à sa naissance », a-t-elle raconté. La déclaration a conduit l’animatrice américaine à demander « Quoi », incrédule et assise en silence pendant un moment. Meghan Markle, qui est biraciale, a refusé de dire qui avait eu cette conversation avec Harry qui lui avait relayée, affirmant que révéler leur nom serait « très dommageable ». La duchesse a mentionné qui lui était difficile de comprendre pourquoi la famille royale s’inquiétait de la couleur de peau de leur premier enfant. Celle qui habite désormais Los Angeles a aussi relaté qu’elle s’inquiétait du fait que son fils n’ait pas de titre royal, car cela signifiait que sa sécurité ne serait pas assurée. La protection de son fils l’a préoccupée beaucoup plus que le titre de « prince ».

« Il doit être en sécurité, se souvient Meghan Markle aux yeux larmoyants. Nous ne disons pas de ne pas faire de lui un prince ou une princesse, ou quoi que ce soit. Mais si vous dites que le titre va affecter sa protection, nous n’avons pas créé cette machine monstre autour de nous en termes d’appât à clics et de tabloïds. Vous avez permis que cela se produise, ce qui signifie que notre fils doit être en sécurité. » Oprah Winfrey a demandé l’impact que la couverture de la presse britannique avait eu sa santé mentale. Meghan Markle a répondu qu’elle avait eu des pensées suicidaires et avait demandé de l’aide auprès du service des ressources humaines du palais, mais on lui a dit qu’il n’y avait rien à faire. Plus tôt dans l’interview, Meghan Markle a soutenu qu’il était devenu clair à un moment donné que certains étaient prêts à mentir pour « protéger les autres membres de la famille ».

Naïveté

La duchesse a aussi décrit à quel point elle était naïve à propos des règles de base de la vie royale avant d’épouser son mari, Harry, il y a près de trois ans. « Je ne comprenais pas pleinement quel était le travail », a-t-elle évoqué. L’actrice a également noté qu’elle ne savait pas comment faire la révérence avant de rencontrer pour la première fois la reine Elizabeth II et qu’elle ne savait pas que ce serait nécessaire. « Je dirai que j’y suis allée naïvement parce que je n’ai pas grandi en sachant grand-chose sur la famille royale, a expliqué Meghan Markle. Ce n’était pas quelque chose qui faisait partie de la conversation à la maison. Ce n’est pas quelque chose que nous avons suivi. » Elle et Harry étaient alignés pendant leur fréquentation en raison de leur travail « axé sur la cause », mais elle n’a pas pleinement compris la pression d’être liée à la prestigieuse famille royale, a fait valoir la comédienne américaine. Harry a rejoint sa femme plus tard durant l’entrevue et ils ont révélé que leur deuxième enfant serait une fille. Le prince a relaté qu’il était « prisonnier » de la famille royale avant que Meghan Markle ne l’aide à le libérer.

Oprah Winfrey lui a demandé s’il aurait démissionné de ses fonctions royales s’il n’avait jamais rencontré Meghan Markle. « Je n’aurais pas pu le faire, a répondu le duc de Sussex. Parce que j’étais moi-même pris au piège jusqu’au moment où j’ai rencontré Meg ». Le prince a aussi indiqué que le couple avait tout fait pour rester dans la famille royale fonctionne et que les deux ne seraient jamais partis si le palais avait soutenu Meghan Markle.Il a également ajouté que sa mère, la princesse Diana, aurait été « très en colère contre la façon dont cela s’est déroulé et triste. Mais en fin de compte, tout ce qu’elle voudrait, c’est que nous soyons heureux ». Le prince a par ailleurs dit que son père, le prince Charles, avait cessé de répondre à ses appels. Meghan Markle a épousé Harry au château de Windsor en mai 2018 et leur fils, Archie, est né un an plus tard. En mars 2020, le couple a quitté ses fonctions royales à cause de ce qu’il décrit comme des intrusions et des attitudes racistes des médias britanniques à l’égard de la duchesse. Au début de l’émission, Oprah Winfrey a précisé que la production suivait des protocoles sanitaires stricts, qu’aucun sujet n’était interdit et que le couple n’était pas payé.

Diffusion en Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, l’entretien sera diffusé alors que le grand-père de Harry, le prince Philip, âgé de 99 ans, reste hospitalisé à Londres après avoir subi une intervention cardiaque. On ne sait pas quelle réaction le public, le cas échéant, la reine et les autres membres de la famille royale auront à l’égard de l’entrevue. Le journal britannique Sunday Times, citant une source anonyme, a rapporté que la reine ne le regarderait pas. Mercredi, le palais a annoncé qu’il ouvrait une enquête des ressources humaines après qu’un journal londonien eut rapporté qu’un ancien assistant avait accusé Meghan Markle d’intimider le personnel en 2018.

Un porte-parole de la duchesse a mentionné qu’elle était « attristée par la dernière attaque contre sa personne, en particulier en tant que personne qui a elle-même été victime d’intimidation ». Le départ du prince Harry et de Meghan Markle de la vie royale devait être réexaminé après un an. Le 19 février, le palais de Buckingham a confirmé que le couple ne reprendrait pas ses fonctions royales et que Harry renoncerait à ses titres militaires honorifiques – une décision qui a rendu formelle et définitive la séparation du couple de la famille royale.

Crédit photo: AP Photo/Frank Augstein.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle