Le prince Philippe, mari de la reine Élisabeth, s’est éteint vendredi à l’âge de 99 ans.

Les réactions se sont rapidement fait entendre dans le monde, mais aussi au Canada. Le premier ministre Justin Trudeau a dit avoir appris le décès du duc d’Édimbourg « avec une profonde tristesse ». Par communiqué, M. Trudeau a notamment mentionné la « relation spéciale » qu’entretenait le prince avec les Forces armées canadiennes. Il est devenu colonel en chef de six unités canadiennes et, en 2011, il a été nommé général honoraire de l’Armée canadienne et de l’Aviation royale canadienne ainsi qu’amiral honoraire de la Marine royale canadienne. Les Forces armées ont d’ailleurs exprimé leurs condoléances sur les réseaux sociaux vendredi matin. « Avec l’amour du Canada, nous envoyons nos plus sincères condoléances à la famille royale », peut-on lire sur leur compte Twitter.

Justin Trudeau a également mentionné le prix du Duc d’Édimbourg, un programme mondial qui «  »a permis à des millions de jeunes personnes de tous les horizons de réaliser leur plein potentiel », en plus de noter que le prince appuyait plus de 40 organisations canadiennes. « Le prince Philip était un homme de conviction et de principes, animé par son sens du devoir envers les autres. Nous nous souviendrons affectueusement de lui en tant que pilier dans la vie de notre reine. Le compagnon de toute une vie, il était toujours à ses côtés et lui a offert un soutien inébranlable dans l’accomplissement de ses devoirs », a déclaré M. Trudeau.

« Globe-trotter infatigable, il a souvent montré à quel point le Canada occupait une place spéciale dans son coeur, faisant notamment de notre pays sa destination voyage de prédilection », a de son côté déclaré le gouverneur général du Canada par intérim, Richard Wagner. Décrivant le prince comme un « ami du Canada », M. Wagner a ajouté qu’il « nous manquera énormément ». Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a lui aussi réagi sur Twitter, le décrivant notamment comme un mari dévoué, un père et un héros de guerre. « Il manquera à beaucoup de gens à travers le monde », a-t-il écrit.

Crédit photo: Archives.