Décès du compositeur grec Mikis Theodorakis, derrière la musique du film Zorba le Grec

Mikis Theodorakis, compositeur grec bien-aimé dont la musique et la vie d’opposition politique ont été acclamées à l’étranger et ont inspiré des millions de personnes dans son pays, est décédé jeudi. Il avait 96 ans.

Sa mort à son domicile dans le centre d’Athènes a été annoncée à la télévision publique et a fait suite à de multiples hospitalisations ces dernières années, principalement pour des soins cardiaques.

La carrière prolifique de Theodorakis, qu’il a lancée à l’âge de 17 ans, lui a permis de produire un corpus d’?uvres extrêmement varié, allant de sombres symphonies à la télévision populaire à des musiques de film pour « Serpico » et « Zorba le Grec ».

Mais l’homme imposant à la voix rauque et aux cheveux ondulés est également connu des Grecs pour son opposition obstinée aux régimes d’après-guerre qui l’ont persécuté et ont interdit sa musique.

Crédit photo: Koen Suyk / Anefo.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle