Droits de la personne: un groupe demande à Justin Bieber d’annuler un concert

Justin Bieber est exhorté par une organisation internationale de défense des droits de la personne à abandonner son prochain concert en Arabie saoudite.

La Human Rights Foundation (HRF) dit avoir envoyé une lettre au chanteur pop canadien lui demandant d’annuler une apparition prévue au Grand Prix d’Arabie saoudite le 5 décembre « en signe de solidarité avec la souffrance continue du peuple saoudien ». La HRF a décrit les détails de l’événement de Formule 1, qui, selon elle, a été autorisé et financé par le prince héritier Mohammed bin Salman, dont la famille a été impliquée dans le meurtre du journaliste du « Washington Post » Jamal Khashoggi en 2018. La lettre critique également le traitement réservé par le régime aux dissidents, l’emprisonnement et la torture de militantes des droits des femmes et ses exécutions de personnes de la communauté LGBTQ.

Les représentants de la société de gérance de Justin Bieber, détenue par Scooter Braun, et Universal Music Canada n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires. L’artiste, élevé à Stratford, en Ontario, fait partie d’une liste d’artistes qui seront présents à l’événement de Formule 1, aux côtés de Tiesto, A$AP Rocky, Jason Derulo et David Guetta. La HRF affirme que Justin Bieber et les autres artistes ont « une énorme influence médiatique » que le prince saoudien « espère manipuler et exploiter à son profit et au détriment du peuple saoudien ».

Crédit photo: flickr.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle