Gifle à l’endroit de Chris Rock aux Oscars 2022: l’acteur Will Smith présente ses excuses

Au lendemain de la gifle qu’il a infligée à Chris Rock lors de la 94e cérémonie des Oscars, Will Smith a présenté des excuses à l’animateur de la soirée, affirmant qu’il avait « dépassé les bornes » et que ses gestes ne sont « pas représentatifs de l’homme » qu’il « veu(t) être ».

Ces excuses surviennent à la suite d’une sortie de l’Académie des arts et des sciences du cinéma. Elle a condamné le comportement de Will Smith et a annoncé l’ouverture d’une enquête sur l’incident qui a eu lieu après que Chris Rock a fait une blague sur Jada Pinkett Smith, la femme de l’acteur. Will Smith est allé plus loin lundi soir dans son mea-culpa que lors de son discours de remerciement pour l’Oscar du meilleur acteur, qui n’incluait pas notamment d’excuses à l’égard de Chris Rock. « La violence sous toutes ses formes est toxique et destructrice, a mentionné Will Smith. Mon comportement aux Oscars hier soir était inacceptable et inexcusable. Les blagues à mes dépens font partie du travail, mais une blague sur l’état de santé de Jada (sa femme) était trop pour moi de supporter et j’ai réagi émotionnellement. »

« Je voudrais m’excuser publiquement auprès de toi, Chris. J’ai dépassé les bornes et j’avais tort. Je suis gêné et mes gestes n’étaient pas représentatifs de l’homme que je veux être. Il n’y a pas place à la violence dans un monde d’amour et de bonté. » L’acteur a aussi présenté ses excuses à l’Académie, aux producteurs de la télédiffusion, aux participants, aux téléspectateurs et à la famille Williams. Will Smith a été honoré pour son rôle de Richard Williams, père des joueuses de tennis Venus et Serena. L’acteur a ajouté qu’il continue à travailler pour devenir une meilleure personne.

Enquête de l’Académie

Plus tôt lundi, l’Académie a annoncé dans un communiqué qu’elle avait lancé un examen officiel autour de l’incident et qu’elle explore « d’autres actions et conséquences conformément à nos statuts, nos normes de conduite et la loi californienne ». Will Smith a stupéfié la foule du théâtre Dolby et les téléspectateurs à la maison lorsqu’il est monté sur scène pendant les remarques de Chris Rock, après que ce dernier a fait une blague sur Jada Pinkett Smith. « Jada, je t’aime. ‘G.I. Jane 2,’ j’ai hâte de le voir », a lancé l’animateur. La blague a touché une corde sensible. Mme Pinkett Smith, dont la tête est rasée, a parlé publiquement de son diagnostic d’alopécie. Le présentateur avait aussi précédemment plaisanté à son sujet. Chris Rock a animé la cérémonie de 2016 au moment où certains, y compris les Smiths, ont boycotté les Oscars jugés « trop blancs » relativement aux nommés.

« Jada qui boycotte les Oscars, c’est comme moi boycottant la culotte de Rihanna. Je n’étais pas invité », avait déclaré à ce moment Chris Rock. Will Smith est monté sur scène et a giflé Chris Rock au visage. De retour à son siège, l’acteur a crié à deux reprises au présentateur de ne plus « prononcer le nom de sa femme avec sa putain de bouche ». Ses paroles ont résonné clairement dans tout le Dolby, bien que le réseau ABC a coupé l’audio pendant environ 15 secondes. Moins d’une heure après, Will Smith a remporté le prix du meilleur acteur. Lors de son discours de remerciement, il s’est excusé auprès de l’Académie. Après l’événement de dimanche soir, l’Académie avait publié un communiqué condamnant la violence. Le service de police de Los Angeles a déclaré dimanche qu’il était au courant d’un incident impliquant une gifle aux Oscars, mais a indiqué que la personne visée avait refusé de déposer une plainte à la police.

Certains membres de l’Académie, comme le scénariste producteur Marshall Herskovitz, ont appelé l’organisation à prendre des mesures disciplinaires contre Will Smith. « Il a déshonoré toute notre communauté ce soir », a écrit sur Twitter M. Herskovitz. L’actrice et animatrice Whoopi Goldberg, membre du conseil d’administration de l’Académie, a affirmé lundi à l’émission « The View » que « nous n’allons pas lui retirer cet Oscar. Il y aura des conséquences, j’en suis sûr ».

Crédit photo: Dick Thomas Johnson from Tokyo, Japan/Bright Japan Premiere Red Carpet: Will Smith.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle