Extrême Arctique: des glaciers rétrécissent, certains disparaissent

La Presse CanadienneDans votre nature

Des centaines de glaciers de l’Extrême-Arctique canadien rétrécissent et plusieurs semblent même en voie de disparaître, signale une nouvelle étude.

Adrienne White de l’Université d’Ottawa a étudié plus de 1700 glaciers de l’île d’Ellesmere pour parvenir à cette conclusion.

Dans un article paru récemment, la chercheuse rapporte que depuis l’an 2000, les trois quarts d’entre eux ont considérablement rétréci.

Aucun glacier n’a gagné en taille. En fait, ils ont tous perdu au moins un peu de leur volume.

L’Extrême-Arctique est aux prises avec un des changements climatiques les plus fulgurants au monde. La température moyenne annuelle sur l’île d’Ellesmere a déjà bondi de 3,6 degrés Celsius.

Mme White prévient que des icebergs de plus en plus imposants dériveront sans doute vers l’océan dans un futur proche.

On en sait peu sur les impacts à long terme de ces bouleversements.