Un papillon fait son chemin au Nouveau-Brunswick

Acadie NouvelleDans votre nature

Nous avons un nouveau venu au Nouveau-Brunswick. Il ne s’agit pas d’un humain; mais bien d’un lépidoptère, un papillon de nuit. Il porte comme nom français «Ombrageuse».  Son nom scientifique est Cucullia umbratica.

Ce papillon est originaire d‘Eurasie. Un peu avant 1994, il est arrivé aux îles de la Madeleine. Comment a-t-il pu traverser l’océan Atlantique? Mystère! En 2010, il était très commun dans ces îles. On se demandait alors combien de temps il lui fallait pour atteindre la terre ferme. C’est déjà fait. Étant bon voilier, il lui a fallu peu de temps pour traverser la baie des Chaleurs. Vers 2013, il était présent à Maria, en  Gaspésie. L’an dernier, on l’a observé à Rimouski. Vers 2014, il était déjà à Edmundston. En 2017, deux lépidoptéristes, collectionneurs de papillons, en ont capturé deux près de Fredericton.

L’Ombrageuse se répand rapidement au Nouveau-Brunswick. Cette année, ce papillon de nuit vole déjà à Beresford. Le 14 juillet dernier, un peu avant minuit, j’en ai capturé un près de ma demeure. Un beau spécimen. Un spécialiste l’a identifié. Je l’avais déjà fait, mais il fallait que je sois certain de son identité, puisqu’il s’agissait de mon premier spécimen.

Avis aux naturalistes et aux collectionneurs de papillons de la Péninsule acadienne et d’ailleurs. Il est fort probable que ce papillon de nuit soit déjà présent dans tout le Nouveau-Brunswick.  Il a déjà franchi la frontière du Maine, aux États-Unis… sans passeport!

Collaboration spéciale: Merville Landry