La loutre qui a dévoré de coûteux poissons dans un étang a disparu

La Presse CanadienneDans votre nature

Les paisibles jardins du « Chinatown » de Vancouver où une loutre ingénieuse avait dévoré une dizaine de poissons ornementaux très chers devaient rouvrir leurs grilles jeudi matin.

Les jardins classiques chinois « Docteur-Sun-Yat-Sen » avaient fermé vendredi dernier après qu’une loutre de rivière se soit glissée dans un étang et ait commencé à se régaler de carpes koïs, des poissons domestiques prisés pour leur robe spectaculaire.

La Commission municipale des parcs de Vancouver a déclaré que les employés des jardins avaient abaissé le niveau de l’eau dans l’étang, mardi, et retiré les deux carpes japonaises adultes et les 344 jeunes koïs qui avaient échappé à l’appétit de la loutre.

Les carpes sont allées rejoindre à l’Aquarium de Vancouver une troisième koï adulte qui avait été « sauvée » samedi.

La Commission a indiqué que la loutre s’était introduite dans les jardins le 17 novembre dernier, mais n’avait pas été vue depuis quelques jours.

Les employés de ces jardins situés juste au nord du parc Livingstone rempliront à nouveau l’étang et modifieront l’aménagement pour prévenir les futures visites de pique-assiettes.