Un nouveau rapport d’experts conclut que le réchauffement des océans, la montée des eaux et la fonte des glaces sont plus rapides que prévu. Ce nouveau rapport du GIEC indique aussi que les océans sont plus acides et leur concentration en oxygène a baissé plus rapidement que ce que les scientifiques croyaient.

Mais ces conséquences du changement climatique représentent bien peu si on compare à ce qui se produira si le réchauffement de la planète n’est pas ralenti. Les scientifiques du groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat prévoient qu’il y aura beaucoup moins de poissons dans les océans, des courants marins beaucoup plus faibles, moins de neige et de glace ainsi que des ouragans plus dangereux.

Le GIEC a déclaré que le réchauffement des océans fera du tort aux humains, aux plantes, aux animaux, à l’alimentation et à l’économie mondiale Le coauteur du rapport, Hans-Otto Portner, a déclaré qu’avec l’élévation du niveau des mers et tous ces changements, il faut envisager la vie sur la Terre de façon complètement différente de ce qu’elle est aujourd’hui.