On ne l’aurait pas cru en voyant tomber les flocons le 8 mai dernier, mais le Canada reçoit moins de neige qu’auparavant.

C’est la conclusion d’une étude menée sur 15 ans par des scientifiques d’Environnement Canada, qui viennent de publier l’estimation la plus précise à ce jour des chutes de neige dans le monde. Ces chercheurs concluent que depuis 1980, les chutes de neige au Canada et dans le nord des États-Unis ont diminué à un rythme de 46 gigatonnes par décennie. C’est beaucoup de neige _ assez pour remplir, une fois fondue, 18,4 millions de piscines olympiques.

Selon Chris Derksen, coauteur de l’étude, cette diminution est surtout attribuable au changement climatique, qui raccourcit la saison des chutes de neige. Une grande partie de ce qui tombait autrefois sous forme de neige tombe maintenant en pluie. Or, ce changement fait une grande différence pour ceux qui gèrent les risques d’inondation ou l’approvisionnement en eau potable, rappelle le chercheur.

Crédit photo: Archives.