Un plan pour éradiquer un poisson envahissant est suspendu au N.-B.

Les efforts visant à éradiquer l’achigan à petite bouche, un poisson envahissant du bassin hydrographique de la Miramichi, au Nouveau-Brunswick, ont été suspendus jusqu’à l’année prochaine.

Un groupe de travail a obtenu l’approbation de Santé Canada pour utiliser un produit connu sous le nom de roténone pour tuer les poissons dans le lac Miramichi, le lac Brook et sur près de 14 kilomètres du sud-ouest de la rivière Miramichi. Plus de 120 personnes et du matériel étaient en place pour l’opération à la mi-août, mais des manifestants en canoë ont refusé de quitter la zone.

Un certain nombre de rencontres ont eu lieu avec quatre Premières Nations malécites pour répondre à leurs questions sur le plan. Les responsables disent qu’il est maintenant trop tard dans l’année et que la meilleure option est de reporter le projet jusqu’en 2022. L’achigan à petite bouche, qui a été repéré pour la première fois dans le bassin hydrographique de la Miramichi en 2008, peut altérer les écosystèmes en s’attaquant aux espèces indigènes de poissons.

Crédit photo: Pixabay LicenseLibre pour usage commercial, pas d’attribution requise.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle