Il existe plusieurs façons de payer moins d’impôt

Sébastien LachanceVos finances

La saison des déclarations de revenus battant son plein, les experts en fiscalité et l’Agence du revenu du Canada ont divulgué une foule de conseils astucieux qui permettra aux contribuables canadiens d’économiser des milliers de dollars.

L’agence gouvernementale la plus occupée à cette période l’année affirme sans détour qu’il existe plusieurs prestations, crédits et déductions qui peuvent aider les familles à régler les dépenses au cours d’une année et à payer moins d’impôt.

Les contribuables qui ont la garde d’un enfant ont encore droit cette année à un nombre imposant de crédits et de prestations équivalents parfois à plusieurs milliers de dollars.

Desmond Arsenault, porte-parole de l’Agence du revenu du Canada (ARC), a indiqué qu’il arrivait parfois que les contribuables se privent de précieux dollars en oubliant de déduire certains frais.

Par exemple, certaines personnes oublient à l’occasion de déduire les frais admissibles payés durant l’année pour l’inscription ou l’adhésion d’un enfant à un programme d’activités physiques ou encore à un programme admissible d’activités artistiques, culturelles, récréatives ou d’épanouissement.

Les frais de déménagement, les dons de charité, les laissez-passer de transport en commun et l’utilisation des REER et des CELI  peuvent également contribuer à alléger l’impôt des contribuables.

Les allocations canadiennes pour enfants, les frais de garde d’enfants, la prestation fiscale pour le revenu de travail, la prestation pour enfants handicapés et le crédit pour la taxe de vente harmonisée (TVH) s’avèrent d’autres incontournables à ne pas oublier en période d’impôt lorsqu’ils sont applicables.

À elle seule, l’allocation canadienne pour enfants peut permettre de recevoir jusqu’à 6400$ par année pour chaque enfant de moins de 6 ans et jusqu’à 5400$ par année pour chaque enfant âgé de 6 à 17 ans.

«Il n’est pas toujours nécessaire de faire appel à un spécialiste de l’impôt pour produire sa déclaration. Il existe une multitude de guides et de vidéos de l’ARC pouvant aider les gens à remplir eux-mêmes leur déclaration. Il y a même des bénévoles dans les communautés qui peuvent épauler les contribuables à faibles revenus», a expliqué M. Arsenault.

«Si vous croyez  avoir oublié un crédit d’impôt lors de vos dernières déclarations, n’hésitez surtout pas à faire une demande d’ajustement».

En 2016, pas moins de 84% des contribuables canadiens ont transmis leur déclaration de revenus en ligne.

«Ce nombre sûrement va continuer à augmenter. Nous encourageons les gens à soumettre leur déclaration en ligne. Habituellement quelqu’un peut obtenir un remboursement en à peine sept jours», précise Desmond Arsenault.

«Il est important et obligatoire d’informer aussitôt que possible l’Agence du revenu du Canada du changement de l’état civil pour recevoir le bon montant des prestations et de crédits. Ce changement a une incidence directe sur les versements de prestations et de crédits», a tenu à souligner le porte-parole de l’ARC.