7 stratégies pour optimiser votre marge de crédit

L'Édition NouvellesVos finances

Une marge de crédit hypothécaire (MCH) peut vous aider à rehausser la valeur de votre maison en vous permettant de faire des rénovations, ou encore à augmenter vos rentrées de fonds mensuelles grâce à la consolidation de vos dettes assorties de taux d’intérêt élevés. Cependant, son utilisation exige de la discipline pour éviter le recours excessif à l’emprunt sur la valeur nette de votre maison. Voici quelques stratégies pour protéger votre sécurité financière à long terme :

1. Établissez un plan de remboursement. Une solution consiste à mettre de côté une partie du solde de votre MCH dans un sous-compte assorti d’un calendrier de remboursement fixe.

2. Payez davantage que le montant d’intérêt mensuel. Vous pouvez habituellement rembourser toute somme du montant que vous devez en tout temps, sans frais supplémentaires.

3. Établissez un plan concret pour l’utilisation que vous comptez faire de votre MCH. Il faut notamment établir un budget réaliste pour les projets de rénovation domiciliaire que vous financez.

4. Épargnez pour créer un fonds d’urgence. Le recours à une MCH pour une situation imprévue, comme une perte d’emploi, comporte des risques. Vous pouvez vous retrouver dans une spirale d’endettement si vous empruntez de l’argent pour payer vos factures mensuelles sur une période prolongée.

5. Évitez de vous endetter davantage. Vous pouvez utiliser une MCH pour consolider des dettes à taux d’intérêt élevé. Par contre, si vos habitudes de consommation sont la cause de votre endettement, établissez un budget et respectez-le, et évitez de continuer à emprunter sur la valeur nette de votre maison.

6. Négociez une limite de crédit moins élevée. Les prêteurs peuvent vous accorder une limite plus élevée que ne l’exigent vos besoins, ce qui pourrait rendre tentant de dépenser au-delà de votre budget.

7. Comparez ce qui est offert sur le marché. Les taux d’intérêt qui s’appliquent aux MCH varient d’une banque à l’autre.

Comme pour tout produit financier, examinez attentivement les modalités et posez des questions à votre institution financière s’il y a quoi que ce soit que vous ne comprenez pas.