Les ventes d’habitations au Canada ont diminué en octobre par rapport au mois de septembre, alors que le nombre de transactions a diminué dans plus de la moitié des marchés locaux, principalement à Montréal, Edmonton et dans la région de Hamilton-Burlington, en Ontario.

L’Association canadienne de l’immobilier (ACI) a indiqué que les ventes nationales de maisons réalisées par l’entremise de son système MLS avaient diminué de 1,6 pour cent le mois dernier, par rapport à septembre.

En comparaison avec les chiffres d’octobre 2017, les ventes ont chuté de 3,7 pour cent le mois dernier, la baisse des ventes dans la région de Vancouver et de la vallée du Fraser, en Colombie-Britannique, ayant plus que contrebalancé les gains réalisés dans la région de Toronto et à Montréal.

Le prix moyen d’une maison vendue le mois dernier avait chuté de 1,5 pour cent par rapport à 12 mois plus tôt, pour s’établir à 496 800 $.

En excluant les régions du Grand Toronto et du Grand Vancouver, deux des marchés les plus dispendieux du pays, le prix moyen d’une maison vendue s’est chiffré à un peu moins de 383 000 $.

Le nombre de nouvelles inscriptions à la vente a également diminué de 1,1 pour cent en octobre, principalement à cause des baisses enregistrées dans la région du Grand Toronto, à Calgary et à Victoria.