Une université rappelle que le sexe est interdit dans ses locaux

L’Université Memoria, à Terre-Neuve-et-Labrador, a dû rappeler à ses étudiants qu’il est interdit d’avoir des relations sexuelles dans ses locaux, après qu’un couple eut été surpris à faire l’amour dans l’un des pavillons de l’établissement.

Dans un courriel, le vice-doyen de la Faculté des sciences de l’administration, Larry Bauer, a affirmé qu’un employé avait surpris deux étudiants qui « apparemment avaient une relation sexuelle » dans un local d’étude, il y a environ deux semaines, ajoutant que les gardes de sécurité surveilleront dorénavant les lieux attentivement.

Le doyen de l’école d’administration, Wilfred Zerbe, a aussi indiqué que le comité exécutif serait mis au courant de l’affaire, afin que tous puissent maintenir un « environnement sain et productif ».

M. Zerbe a noté qu’il s’agissait du deuxième incident de la sorte en quatre ans.

« Cet espace est pour apprendre et travailler. Ce n’est pas approprié ni juste envers nos employés », a déclaré M. Zerbe en entrevue.

Selon M. Bauer, des bouteilles de bière et de spiritueux vides ont également été trouvées dans le pavillon des sciences de l’administration et un étudiant aurait fumé de la marijuana devant l’une des entrées du bâtiment.

M. Zerbe ne croit toutefois pas que l’anecdote sexuelle salira la réputation du programme et de ses 2000 étudiants.

« Il y a bien d’autres enjeux qui concernent l’éducation postsecondaire à Terre-Neuve-et-Labrador que celui-ci », a-t-il dit.

Une porte-parole de l’université a déclaré que les étudiants ont parfois besoin d’un rappel au sujet des locaux réservés à l’étude, ajoutant que les violations des règles universitaires seront gérées par l’établissement et que les gestes illégaux seront rapportés à la police.

Le couple pris en flagrant délit n’a pas subi de sanction.