Une capsule temporelle découverte à Shippagan

Acadie NouvelleInsolite

Le contenu d’une capsule temporelle vieille de 70 ans, retrouvée par hasard à l’Université de Moncton, campus de Shippagan, sera divulgué le 19 juin à l’amphithéâtre Gisèle-McGraw.

La capsule a été retrouvée dans une brique de mortier sur laquelle reposait la plaque de commémoration de la construction du pavillon Irène-Léger, construit en 1948.

La découverte a eu lieu lors des travaux du projet de cohabitation CCNB-UMCS. La plaque de commémoration devait être déplacée.

Une capsule temporelle est une œuvre de sauvegarde collective de biens ou d’informations, comme témoignage destiné aux générations futures.