Une firme sud coréenne prétend avoir trouvé un trésor russe

La Presse CanadienneInsolite

Une firme sud-coréenne prétend avoir finalement repéré l’épave d’un navire russe qui a coulé il y a plus de 100 ans avec, à son bord, quelque 200 tonnes d’or.

Le groupe Shinil a annoncé mardi avoir trouvé le Dmitrii Donskoï, un navire de 6200 tonnes qui a coulé près d’un île sud-coréenne en 1905, pendant la guerre de 1904-1905 entre la Russie et le Japon.

Le Dmitrii Donskoï a possiblement emporté avec lui des lingots et des pièces d’or dont la valeur est aujourd’hui estimée à 132 milliards $ US.

Shinil a présenté des photos et des vidéos qui montreraient le Dmitrii Donskoï par environ 400 mètres de fond. La firme a dit qu’elle espère le renflouer d’ici quelques mois.

Ce n’est pas la première fois qu’une compagnie prétend avoir retrouvé le navire russe. L’une d’elles, Dong-Ah Construction, a éventuellement fait faillite, quand on lui a reproché d’avoir annoncé la découverte pour doper son titre.

Plusieurs historiens doutent que la Russie ait placé autant d’or à bord d’un seul navire et font remarquer qu’il aurait été plus sécuritaire de le déplacer par train. De plus, le Dmitrii Donskoï emportait 12 canons, 500 marins et environ 1600 tonnes de charbon, donc l’espace pour une telle quantité d’or aurait été difficile à trouver.

La valeur attribuée au trésor en fait enfin sourciller certains. La Banque de Corée, par exemple, possède 104 tonnes d’or, pour une valeur de 4,8 milliards $ US.

Des querelles acrimonieuses concernant la propriété du navire éclateront aussi certainement si jamais il est retrouvé.