Pas moins de 216 grenouilles venimeuses ont été trouvées dans des toilettes de l’aéroport de Bogota, en Colombie.

Selon les autorités, des trafiquants cherchaient à les mettre sur le marché noir des espèces sauvages en Allemagne, où elles peuvent valoir jusqu’à 2000 $ US chacune.

Ces petits amphibiens sont notamment convoités pour leur venin, en plus d’attirer l’attention des collectionneurs.

Les autorités ont précisé mercredi avoir trouvé les grenouilles dans des cartouches de pellicule enfouies dans un sac rempli de vêtements. Parmi les spécimens rescapés figuraient des espèces menacées telles que l’Oophaga lehmanni.

De telles grenouilles venimeuses se trouvent principalement dans le département colombien de Choco, à proximité de la côte pacifique. Les enquêteurs croient qu’elles ont été transportées jusque dans la capitale par voie terrestre, mais n’ont pas encore mis la main sur les coupables.