Un Néerlandais ne pourra rajeunir de 20 ans

La Presse CanadienneInsolite

Le conférencier motivateur néerlandais Emile Ratelband a peut-être l’impression d’avoir 49 ans, mais un tribunal lui a rappelé lundi qu’il a toujours 69 ans au sens de la loi.

La justice de son pays a rejeté lundi sa demande de retrancher 20 ans à son âge, dans une affaire qui avait retenu l’attention des médias de la planète.

Le tribunal de la ville d’Arnhem a indiqué par voie de communiqué que M. Ratelband « a toute la liberté de se sentir 20 ans plus jeune que son âge réel et d’agir en conséquence, mais modifier sa date de naissance effacerait 20 ans de données de naissances, de morts, de mariages et de partenariats enregistrés. Cela entraînerait une variété de conséquences juridiques et sociales indésirables ».

M. Ratelband s’était adressé à la justice le mois dernier. Il comparaît sa requête à différents changements de plus en plus tolérés par la société néerlandaise, comme le changement de nom ou de sexe.

Le tribunal a rejeté cet argument en rappelant que l’âge, contrairement au nom ou au sexe, est associé à différents droits et à différentes obligations, « comme le droit de voter ou l’obligation de fréquenter l’école. Si la requête de M. Ratelband était acceptée, ces obligations en vertu de l’âge perdraient toute pertinence ».

Adepte bien connu de la pensée positive, M. Ratelband s’est réjoui de la décision de la cour en expliquant qu’elle lui fournit de multiples raisons de la porter en appel.

Il prétend ainsi que le changement d’âge est comparable au changement de nom ou de sexe puisqu’il concerne « mes sentiments, concernant qui je pense (…) que je suis, mon identité ».

Le tribunal a dit que M. Ratelband a plusieurs recours, exception faite d’un changement de date de naissance, s’il estime être victime de discrimination en raison de son âge.