Des parents de différentes régions du Canada ont accueilli les premiers bébés de 2019 aux petites heures de la nuit.

À Montréal, c’est au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) que le premier poupon de l’année semble s’être pointé le bout du nez. La petite Mariella est née deux minutes après les douze coups de minuit.

Au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), c’est à 00h14 que le premier nouveau-né de l’année a fait son apparition.

Du côté de Québec, un couple de jumeaux formé d’un garçon et d’une fille est né à 5h08 et 5h10 au Centre mère-enfant Soleil du CHU de Québec-Université Laval, a annoncé l’établissement de santé dans un communiqué.

Dans l’est de Toronto, l’Hôpital général de Scarborough a annoncé la naissance de son tout premier bébé de l’année exactement sur le coup de minuit.

Un peu plus à l’ouest, à Saskatoon et à Regina, les bébés de l’année sont arrivés respectivement à 1h55 et à 4h40 dans la nuit du 1er janvier.

Fait cocasse, la petite Alya, qui est la première à avoir vu le jour à Saskatoon en 2019, partage la même date d’anniversaire que son grand frère prénommé Emery. Ce dernier était le deuxième bébé né à Saskatoon en 2017.

En Colombie-Britannique, à New Westminster, un petit garçon a été le premier à se montrer tout juste une minute après minuit.

Selon les estimations de l’UNICEF, environ 999 bébés devaient voir le jour le 1er janvier 2019 au Canada.