David Assman, qui s’est vu refuser par sa province une plaque d’immatriculation personnalisée, a décidé de narguer la fonction publique de la Saskatchewan. M. Assman _ prononcé « Ossman » _ voulait que son nom de famille apparaisse sur sa plaque d’immatriculation, comme le souhaitent plusieurs automobilistes.

Les fonctionnaires de la société d’assurance du gouvernement de la Saskatchewan ont refusé sa requête, au motif que son patronyme, qui contient après tout le mot « ass » (cul), pourrait être considéré comme offensant par certains observateurs qui ne sont pas informés de ses nobles intentions.

M. Assman a indiqué sur Facebook qu’il avait fait appel de la décision, sans succès. Il a alors décidé d’apposer un immense autocollant « ASSMAN » à l’arrière de sa camionnette, juste au-dessus de la plaque d’immatriculation. Sur sa page Facebook, M. Assman explique qu’il y a « trop d’âmes sensibles qui ne sont pas capables d’en prendre ». « Les gens devraient apprendre à endurer de temps en temps: ce n’est pas parce que vous n’aimez pas quelque chose, ou que vous pensez que c’est inapproprié, que vous devez en faire tout un plat! Si ce n’est pas illégal ou si ça ne fait de mal à personne, mêlez-vous de vos affaires et poursuivez votre chemin! »

Sa publication a suscité des centaines de commentaires dans les médias sociaux, dont une réponse de la société d’assurance du gouvernement sur Twitter: « tout est bien qui finit bien »…