David Saint-Jacques est entré dans un club sélect, lundi, lorsqu’il est devenu le quatrième astronaute canadien à participer à une sortie dans l’espace et le premier depuis 12 ans.

David Saint-Jacques et sa collègue astronaute Anne McClain ont officiellement amorcé cette mission de sept heures peu après 7 h 30 (HNE), selon l’agence spatiale américaine. La sortie spatiale du Canadien a lieu lors de sa première affectation à la station, qui a débuté en décembre. Les deux astronautes sont sortis environ 30 minutes plus tôt que prévu, et M. Saint-Jacques a effectué quelques brefs mouvements pour s’habituer à son costume avant de se mettre rapidement en route. Les deux collègues doivent accomplir des tâches telles que déplacer une plaque d’adaptateur de batterie, mettre à niveau le système de communication sans fil de la station et connecter des câbles le long du point central de la station pour fournir au Canadarm2 une source d’alimentation alternative.

Le Canadarm2 est une sorte de main robotisée essentielle au maintien de la station spatiale. Les câbles permettront au bras d’effectuer des réparations en cas de panne sans nécessiter de sortie dans l’espace. « En tout et pour tout, c’est une sortie dans l’espace très occupée », a déclaré l’astronaute à la retraite Dave Williams au siège social de l’Agence spatiale canadienne à Longueuil. « Ils ont quatre tâches principales à accomplir, et David et Anne vont être partout sur la station spatiale. » M. Williams a parlé à M. Saint-Jacques au cours du week-end. « J’ai dit à David: ‘Tu vas faire une tournée parfaite' », a-t-il raconté. Les astronautes sont dans l’obscurité, mais le soleil est apparu peu de temps après, leur offrant des vues spectaculaires de leur planète. « Ainsi, ils peuvent lever la tête, capter cette image incroyable, puis retourner au travail », a noté M. Williams.

Dave Williams détient le record canadien du plus grand nombre de sorties dans l’espace, avec trois en un peu moins de 18 heures à l’extérieur de la station spatiale lors d’une mission, en 2007. M. Williams était aussi le dernier Canadien à avoir effectué une sortie dans l’espace, jusqu’à celle de David Saint-Jacques, lundi matin. Les deux autres astronautes canadiens à avoir réalisé l’exploit sont Steve MacLean en 2006 et Chris Hadfield _ le premier Canadien à avoir fait une sortie spatiale _ en 2001. Une équipe de contrôleurs de vol chargés de la robotique de l’Agence spatiale canadienne ont offert un soutien aux astronautes depuis Houston. Dave Williams a souligné que les astronautes doivent prendre leur temps lorsqu’ils sont dans l’espace.

« Parfois, lorsque vous regardez une sortie dans l’espace, cela semble très, très lent », a-t-il remarqué. « Il est important de se déplacer lentement dans l’espace, car rien ne vous stabilise (…) Vous devez vous déplacer très lentement pour garder le contrôle. » Les mouvements de David Saint-Jacques étaient visibles grâce à une caméra installée sur son casque, offrant aux téléspectateurs le point de vue de l’astronaute, en direct sur le web. « David fait un travail incroyable, il se déplace très gracieusement, utilisant seulement la force du bout de ses doigts pour se déplacer d’un endroit à un autre sur la station spatiale », a constaté M. Williams. « C’est déjà la marque d’un astronaute très expérimenté. Il est sorti depuis moins d’une heure et utilise une technique parfaite pour se tenir sur les rampes. »