La météorologue en chef chez SaltWire Network, un conglomérat qui gère 35 médias dans les provinces de l’Atlantique, a partagé, samedi, une nouvelle incroyable à ses 22 100 abonnés Twitter. Le seul hic: il s’agissait d’un canular du site d’humour Les Niaiseries Acadiennes.

L’an dernier, Les Niaiseries Acadiennes ont publié un faux reportage sur la découverte d’un homard multicolore. «Un pêcheur de Pigeon Hill, avec plus de 35 ans d’expérience, a été surpris par la capture d’un rare spécimen de homard, ce matin», pouvait-on lire, avec une photo truquée à l’appui.

Cindy Day n’y a vu que du feu et a partagé l’information, croyant qu’il s’agissait d’un fait réel. «Ceci est incroyable. Un pêcheur a découvert ce homard multicolore dans l’un de ses casiers. Il a été ajouté à la merveilleuse collection du Centre matin de Shippagan».

«Wow, Dame nature n’a pas fini de m’épater!», a répondu un de ses abonnés. «Il y a vraiment quelque chose de bizarre qui se passe dans l’océan», a répliqué un autre.

Des internautes acadiens, qui avaient vu ce faux reportage sur la page Facebook des Niaiseries Acadiennes, – qui compte 45 600 amis – ont pété la bulle de la météorologue. «Vous vous êtes fait prendre. C’est un canular, une fake news», a mentionné l’un d’eux.

Dimanche matin, Mme Day a avisé ses abonnés qu’elle avait publié la photo par inadvertance et qu’il s’agissait d’un reportage humoristique.