Un homme de 53 ans qui aurait enfreint une exigence rare de conduire accompagné d’un ergothérapeute a entraîné une poursuite policière à vitesse excessive après avoir refusé d’immobiliser son véhicule.

Les policiers de Québec voulaient intercepter le véhicule _ un Toyota Highlander tirant une remorque _ pour ce seul motif, voyant que l’homme était seul à bord. Les agents du Service de police de la Ville de Québec ont observé le véhicule, mercredi, vers 9 h 45, sur l’autoroute 40 près de la sortie Jean-Gauvin. Après avoir obtenu l’information sur la condition de conduite, les policiers ont tenté d’intercepter le véhicule. Mais le conducteur a refusé de s’immobiliser, déclenchant alors une poursuite policière d’une durée de 10 à 15 minutes, a relaté la police de Québec.

Lors de la poursuite, le suspect a conduit à une vitesse excessive et brûlé des feux de circulation, a-t-on précisé. Aucune voiture n’a été heurtée durant la poursuite. L’homme a finalement immobilisé son véhicule dans une entrée d’une résidence privée de la route 138 à Saint-Augustin-de-Desmaures. L’homme de 53 ans a été arrêté pour fuite et conduite dangereuse. Il devait rencontrer les enquêteurs au courant de la journée.