Le maire de New York, Bill de Blasio, exige une enquête à la suite de la rupture de courant survenue à la fin d’un week-end de chaleur accablante dans la métropole américaine. Il dit avoir perdu confiance envers la Consolidated Edison qui a volontairement privé d’électricité des milliers d’abonnés.

Environ 30 000 clients de Brooklyn se sont fait couper le courant, dimanche, afin de permettre à l’entreprise d’effectuer des réparations préventives sur son réseau pour éviter une panne, a révélé le maire de Blasio. Lundi, il a pourfendu cette décision. « Cela n’aurait jamais d se produire, a-t-il déclaré aux journalistes. Et il faut s’assurer que cela ne se reproduise plus. » Le maire a souligné que l’entreprise privée n’est « pas redevable à la population de la même manière qu’une société d’État le serait ». « Con Ed est très arrogante là-dedans », a dénoncé le maire de New York. « (Les dirigeants) ne nous donnent pas de vraies réponses, et ils n’ont pas l’impression d’en avoir le devoir. »

Dans un communiqué transmis à l’Associated Press, l’entreprise a défendu sa décision affirmant que la rupture de courant était « nécessaire pour prévenir des pannes plus longues qui auraient eu davantage d’impact sur les clients touchés en raison de bris d’équipement supplémentaires ». « Nous sommes entièrement dédiés à la tâche de rebrancher tous les clients et nous regrettons la situation difficile dans laquelle ils se trouvent », a écrit dans un courriel le porte-parole de la Consolidated Edison Allan Drury.

À un certain moment, lundi, moins de 8000 clients demeuraient sans électricité, principalement à Brooklyn, mais de violents orages ont frappé le secteur, endommageant des lignes électriques et inondant les rues. Vers 22 h 00, on comptait alors 18 000 foyers privés de courant. Les nouvelles pannes affectent surtout le secteur de Queens. Avec la vague de chaleur qui a balayé la côte-est américaine, les températures ont dépassé les 35 degrés Celsius durant le week-end avec une chaleur ressentie encore plus élevée en raison du taux d’humidité.