Selon une responsable du Greater Vancouver Zoo, une fillette âgée de deux ans a été mordue par un ours après avoir réussi à traverser une clôture barrée pour se retrouver à l’intérieur de l’enclos contenant trois jeunes ours noirs.

La directrice des soins animaliers, Menita Prasad, explique qu’il y a une combinaison de barrière en maillon de chaîne et de clôture de bois autour de l’enclos en plus d’un portail en acier pour maintenir les ours à l’intérieur et le public à l’extérieur. Mme Prasad a indiqué qu’il n’a pas encore été possible de déterminer précisément comment la fillette a pu franchir ces obstacles pour se retrouver dans l’enclos en fin de journée lundi. Selon elle, le seul moyen plausible serait qu’elle ait pu se faufiler ou escalader le portail à partir d’une zone interdite au public. Le zoo affirme avoir communiqué avec la famille de l’enfant et que celle-ci se trouve dans un état stable à l’hôpital. Il lui reste tout de même une bonne période de rétablissement à venir.

Le service de conservation animale de la Colombie-Britannique a indiqué que la fillette avait été mordue au bras par un ours noir et qu’elle avait été transportée par avion-ambulance pour être traitée. La famille de la jeune victime n’a pas voulu commenter l’affaire. Le service de conservation animale et la Gendarmerie royale du Canada ont ouvert une enquête. Aucun animal n’a été euthanasié à la suite de l’incident. Menita Prasad souligne que le zoo procède également à sa propre enquête. « Nous voulons que tout le zoo soit sécuritaire. Nous voulons être un lieu plaisant pour nos visiteurs, sécuritaire pour nos employés et pour le public », a-t-elle mentionné. Les ours sont toujours dans leur enclos accessible au public, mais une barrière supplémentaire a été installée.