Un cabinet d’avocats montréalais demande au tribunal l’autorisation d’intenter une action collective contre les créateurs du jeu vidéo « Fortnite », alléguant qu’il crée une forte dépendance et peut causer des problèmes de santé.

Le cabinet Calex souhaite poursuivre la société américaine Epic Games, qui a créé le populaire jeu vidéo en ligne, ainsi que sa filiale canadienne en Colombie-Britannique.

Les représentants à la requête sont deux parents d’enfants âgés de 10 et 15 ans décrits comme « hautement dépendants au jeu vidéo Fortnite ».

Les parents soutiennent que s’ils avaient su, ils auraient empêché les enfants de télécharger le jeu ou auraient surveillé de plus près leurs activités.

Dans la requête, on ajoute qu’il existe de réelles conséquences physiques, mentales et sociales pour ceux qui sont dépendants à ce jeu vidéo.

La demande d’intenter une action collective a été déposée jeudi en Cour supérieure à Montréal, qui devra décider d’autoriser ou non la poursuite.