Les petits superhéros et superhéroïnes, princes et princesses et monstres de tout acabit devront patienter un jour de plus pour leur collecte de bonbons dans plusieurs villes du Québec, dont Montréal et Longueuil, en raison des conditions météorologiques très peu clémentes attendues jeudi.

Plusieurs municipalités situées dans la grande région de Montréal, en Montérégie, en Estrie, dans le Centre-du-Québec et en Mauricie ont choisi de reporter la collecte de bonbons au vendredi 1er novembre. La plupart d’entre elles ont notamment utilisé les réseaux sociaux pour partager la nouvelle. Environnement Canada prévoit en effet que les quantités totales de pluie pourraient dépasser les 50 millimètres et les vents pourraient souffler jusqu’à 90 kilomètres à l’heure dans le sud de la province, tandis que des chutes de neige significatives sont attendues sur le nord-ouest et le centre du Québec. Sur Twitter, la mairesse de Montréal Valérie Plante « invite les petits et grands Montréalais.e.s à passer l’#Halloween vendredi en raison de la pluie et des vents violents annoncés demain ».

« Oyé oyé. En raison de la pluie abondante prévue le 31 octobre, nous reportons la cueillette de bonbons dans les rues de McMasterville à vendredi soir », a indiqué sur sa page Facebook le maire de la petite municipalité montérégienne, Martin Dulac. De son côté, la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, a confié à La Presse canadienne que la Ville a souvent reçu des demandes pour déplacer les festivités de l’Halloween lorsqu’il y a de la pluie ou de la neige, mais qu’il s’agit de la première fois qu’une telle décision est prise. Elle estime que la majorité de la population est heureuse du changement. « Chaque fois qu’il y a eu de la pluie ou de la neige, il y a eu cette demande-là et on n’y a jamais accédé, et là c’est vraiment parce que les prévisions ne sont vraiment, vraiment pas bonnes.

« C’est vraiment une question de sécurité publique pour les petits qui seront dans les rues. Donc on a pesé les inconvénients et les avantages et définitivement, je peux vous dire que les avantages étaient beaucoup plus lourds que les inconvénients », a-t-elle expliqué. Elle a indiqué avoir utilisé de nombreux moyens, allant des réseaux sociaux aux médias traditionnels en passant par les panneaux électroniques, pour s’assurer que la population est mise au courant. « On a pris contact autant avec les services de sécurité et les écoles, les CPE, pour s’assurer que tout le monde est bien avisé. »

Du côté de la Ville de Laval, on n’a pas l’intention de changer la tradition malgré le mauvais temps prévu. Sur Twitter, on peut lire qu’elle « maintient la programmation de ses activités au jeudi 31 octobre ». En ajoutant toutefois que « si certains citoyens décidaient de sortir pour la collecte des bonbons le vendredi, par mesure de sécurité, une présence policière sera assurée dans les quartiers résidentiels ».

Au cours de la journée, mercredi, de nombreux citoyens se sont tournés vers Twitter ou Facebook pour demander à leur municipalité de changer elles aussi la date, alors que d’autres disaient préférer que la fête soit célébrée le 31 octobre, beau temps, mauvais temps. Les citoyens sont invités à vérifier auprès de leur municipalité si les festivités sont maintenues jeudi ou remises à vendredi. Voici plusieurs municipalités où l’Halloween est reportée au 1er novembre:

Asbestos

Beloeil

Brossard

Chambly

Drummondville

Longueuil

Magog

McMasterville

Mont-Saint-Hilaire

Montréal

Varennes

Saint-Amable

Saint-Bruno

Saint-Colomban

Sainte-Julie

Saint-Lambert

Shawinigan

Sorel-Tracy

Trois-Rivières

Crédit: Archives